La pêche en kayak connaît de plus en plus d’adeptes. Il s’agit d’une activité qui s’adresse essentiellement aux personnes souhaitant dépenser de l’énergie et assouvir par la même occasion leur passion pour la pêche.

Impossible de bien pratiquer cette activité sans avoir le canoe de peche ou le kayak adéquat. Dans cet article, nous nous intéressons aux différents critères entrant en compte lors du choix de votre embarcation.

Historique de la pêche en kayak

À l’origine, les kayaks étaient principalement utilisés par les populations des Inuits pour se déplacer et chasser. Par la suite, il s’est étendu dans la pratique collective, comme une embarcation de pêche, et ce quel que soit le cours d’eau (mers, lacs, rivières), principalement grâce à son côté pratique et son coût peu élevé.

Cependant, c’est en 2010 que le mouvement a pris de l’ampleur avec des rencontres annuelles pour les pratiquants de cette activité. À cet effet, plusieurs compétitions ont d’ailleurs vu le jour, dont la plus emblématique qui est la Sea Kayak Fishing.

Bien choisir son kayak ou canoë de pêche

Avant d’opter pour un modèle, nous vous conseillons de bien définir vos besoins et votre niveau de connaissance de la pêche. Pour cela vous devez vous poser les bonnes questions.

  • Où comptez-vous pêcher avec votre canoë (mer, rivière où lac) ?

Si vous envisagez de pêcher en rivière, optez pour un kayak court. Il est plus facile à manœuvrer. En revanche, si vous allez en mer, vous devriez choisir un kayak long. Ce modèle de kayak est beaucoup plus adapté.

  • Combien de temps durera votre pêche ?

Si par exemple, vous envisagez passer un temps plutôt long à faire votre pêche, un kayak sit-on-top serait plus conseillé. Son siège surélevé vous procurera plus de confort.

  • Comptez-vous parcourir une longue distance ?

Dans le cas où vous risquez de parcourir de longues distances lors de vos séances de pêche en canoë, vous devriez choisir un kayak long.

  • Quel est votre budget ?

Sachez qu’il y a sur le marché différents types de kayaks ou canoës, permettant ainsi de s’adapter à divers budgets. Si vous ambitionnez de devenir un kayakiste avec du matériel de grande qualité, vous devez prévoir environ 4 000 euros. Pour de la pêche occasionnelle, un tarif moindre est suffisant.

Après avoir répondu à toutes ces questions, vous pouvez maintenant effectuer votre choix. Il existe deux grands modèles de kayaks à pêche :

  • le sit-in, sa caractéristique consiste en un pont fermé, vos jambes sont donc gardées au sec
  • et le sit-on-top, celui-ci possède un pont ouvert. Vous êtes donc assis au-dessus.

L’atout principal du sit-on-top est qu’il vous permet de patienter sagement que le poisson morde à l’hameçon. Vous pouvez également transporter tout votre matériel et bien sûr vos prises. Toutefois, le choix de l’un ou de l’autre se fera fonction de votre pratique de la pêche.

Nous vous conseillons de choisir un modèle large et lourd qui possède une large surface de contact avec l’eau. Par exemple, le kayak rotomod de fabrication française saura vous apporter une pleine satisfaction.