À quel âge commencer l’équitation? Quelles sont les qualités physiques et psychologiques pour faire du cheval ? Et ses bienfaits pour l’enfant ?

Fascinés par le feuilleton « Grand galop », votre enfant vous bassine parce qu’il veut faire du cheval. Votre enfant ne fait que lire des livres sur les chevaux et les cavaliers, il souhaite plus que tout faire de l’équitation ? Avec vos vieux souvenirs des chutes ou des moniteurs pas très sympathique, vous n’êtes pas très très chaud ou chaude à inscrire votre enfant dans un club.

L’âge pour commencer l’équitation

L’initiation au cheval peut commencer dès les trois ans… En l’occurrence, il ne s’agit alors pas de cheval, mais de poney ! Pas question de se lancer dans un triple galop à cet âge, mais juste dans une simple ballade accompagnée où l’enfant peut déjà malgré tout découvrir les plaisirs de la vue, du toucher, de l’odorat, qui font partie intégrante de la joie qu’il y a à faire du cheval. Une pratique plus régulière et sportive, en manège, peut être envisagée à partir de 10 ans. Il vous faudra acheter du matériel d’équitation sur un site de sellerie online par exemple.

Faut-il des qualités spéciales

Aucune en particulier. Les enfants introvertis, et même les enfants phobiques peuvent se révéler par l’équitation.

L’enfant n’est pas dans la même relation avec le cheval ou le poney qu’avec les humains. Il peut être beaucoup plus à l’aise avec lui. Il peut arriver que certains enfants soient très réticents au contact des chevaux ou poneys. Si un premier essai ne les convainc pas, il n’est jamais bon de les forcer à continuer à pratiquer l’équitation.

Bénéfices pour  votre enfant

Maîtrise et confiance en lui

Bien que rigoureusement encadrée et sécurisée, l’équitation reste un sport potentiellement dangereux et votre enfant n’est pas à l’abri de chute. Mais pas d’inquiétude, votre enfant a certes besoin de technique, mais aussi de maîtrise et de confiance en lui, qu’il ne manquera pas d’acquérir progressivement au pas, au trop, et plus au galop !

Apprentissage du respect

Un cheval n’est pas comme d’autre sport comme le football, c’est un mammifère bien vivant, dotée d’intelligence et de personnalité, qu’il convient donc de respecter en tant que telle. Respecter et aimer sa monture est sans doute l’apprentissage fondamental de l’équitation, mais respecter les règles de ce sport est important aussi, et votre enfant s’y pliera d’autant plus facilement que sa sécurité en dépend.

Le moniteur ou la monitrice

Son rôle est très important parce que c’est lui/elle qui va faire en sorte que tout se passe bien et que votre enfant se régale. De manière générale, il faut toujours respecter les consignes que donne le/la moniteur/ monitrice. Elles sont faites pour apprendre à connaître les chevaux, à bien monter, mais aussi à veiller à la sécurité des cavaliers. Le port d’un casque est bien évidemment obligatoire, avant de monter sur la monture votre enfant apprendra des gestes essentiels de préparation du cheval.

 

Voilà, vous savez les connaissances de bases sur la pratique de ce sport, qui est un sport extraordinaire dans son ensemble.