Durant cette période incertaine de confinement, certains d’entre nous ont préféré jouer la carte de la prudence, et ne pas sortir trop régulièrement, même pour faire un footing régulier. Beaucoup sont donc un peu « rouillés » après deux mois sans entrainement. Si c’est votre cas, et que vous souhaitez à présent ressortir vos baskets pour courir ou faire du vélo, n’oubliez pas de prendre certaines précautions.

Reprise en douceur

Si, pour vous, le confinement a été synonyme de mise en pause de vos activités sportives habituelles, le déconfinement a dû vous remplir d’allégresse : enfin, vous allez pouvoir rechausser vos baskets et reprendre votre programme classique de sport : un footing hebdomadaire, un trajet en vélo pour aller à votre travail … vous avez hâte de perdre les quelques kilos accumulés pendant ces deux mois, et surtout vous souhaitez retrouver votre tonicité légendaire.

Le corps médical et les assurances mutuelles sont unanimes : faire du sport régulièrement est excellent pour l’organisme. Attention à ne pas aller trop vite cependant ! votre corps a été déshabitué de sport pendant deux longs mois, et il est normal qu’il ne puisse pas suivre si vous souhaitez lui imposer un programme intensif du jour au lendemain.

C’est pourquoi reprendre vos exercices de façon progressive est un impératif. Comme lorsque vous débutiez, nous vous invitons à commencer par exemple par des séances de vingt minutes de footing avant d’augmenter la cadence. Puis allez-y pas étape : quelques séances de trente minutes, puis de quarante-cinq … en un mois vous aurez repris votre séance d’une heure de footing hebdomadaire comme si de rien n’était !

Attention à l’échauffement

L’échauffement doit être respecté, et réalisé dans les règles pour être efficace. Si votre corps a été déshabitué pendant une longue période, l’échauffement prend une importance considérable. En effet, c’est grâce à un échauffement rigoureux que vous pourrez éviter crampes et courbatures.  Par ailleurs, un échauffement sérieux enverra aussi des signaux à votre corps pour lui indiquer de reprendre les efforts ! L’échauffement fait passer le muscle au repos d’une température de 32 degrés à 39 degrés, à laquelle le corps peut donner le maximum de ses capacités. En toute logique, l’échauffement doit donc être plus intensif en hiver qu’en été.

Quelques idées d’échauffement avant la reprise du footing :

  • Laissez une jambe après l’autre se balancer d’avant en arrière puis de droite à gauche.
  • Sautez quelques secondes sur place ; sur les deux jambes pour commencer, puis d’une jambe sur l’autre.
  • Gardez l’équilibre pendant cinq secondes sur une jambe puis sur l’autre.

Gardez également en tête que l’entrainement du matin et du soir ne doivent pas être le même. Il convient de réaliser un échauffement beaucoup plus assidu le matin car votre corps a été plus longtemps au repos.

Par ailleurs, surtout au moment de la reprise, n’hésitez pas à courir tout d’abord dix minutes lentement puis à marcher rapidement pendant cinq longues minutes.

Règle de la non-douleur

Réapprenez à vous écouter : si vous sentez des douleurs, inutile d’aller plus loin ; c’est un signal que vous donne votre corps et vous devez l’écouter.

Faire du sport en souffrant vous conduira inéluctablement à la baisse nette de motivation et à l’arrêt brutal de votre programme. Par ailleurs, une légère douleur peut être annonciatrice de blessures à venir plus sérieuses.