Bosser à la salle de musculation comme un forcené est la base pour prendre du muscle. Mais, pour optimiser vos résultats musculaires, récupérer plus vite et avoir de l’énergie à chaque session, vous avez besoin d’une alimentation adaptée et de quelques boosters.

C’est notamment le cas du booster pre workout. De quoi s’agit-il ? Comment l’utiliser et comment le choisir ? Nous vous disons tout à son sujet !

Qu’est-ce qu’un booster pre workout ?

Si vous parcourez souvent les blogs et les forums de musculation, vous savez que les anglicismes sont fréquents dans l’univers du fitness. Le workout est tout simplement le nom anglais, souvent adopté par les passionnés de musculation en France, que l’on utilise pour indiquer l’entraînement.

Le booster pre workout est donc un complément à prendre juste avant l’entraînement.

Comment prendre un booster pre workout ?

La priorité est de choisir un des meilleurs booster pre workout. Ensuite, lisez les indications contenues sur le flacon qui vous donnent la posologie et le moment de la prise.

Généralement, vous devez prendre votre booster pre workout entre 15 minutes et 1 heure avant le début de votre séance de musculation pour profiter au maximum des bienfaits.

Que contient un booster pre workout ?

Ces boosters sont répartis en deux catégories : ceux qui ne comprennent que des produits naturels et ceux qui comprennent quelques stimulants.

Ne soyez pas apeurés par le terme de stimulants, ce ne sont pas des stéroïdes ou des hormones de croissance, mais des stimulants légaux. Les plus courants dans les boosters sont la L-tyrosine et la caféine.

Concernant les boosters sans stimulant, ils contiennent des ingrédients comme la créatine, la taurine, la BCAA le magnésium, le zinc, la glucosamine, la glutamine, la citrulline, les glucides…

Bien évidemment, un booster ne va pas avoir tous ces composants. Lisez avant d’acheter votre booster ce qu’il contient.

Enfin, un petit supplément est souvent là pour donner un goût agréable. Par exemple, la pomme ou de la framboise est meilleure pour vos papilles !

Comment choisir votre futur booster ?

Le premier critère déterminant pour choisir votre booster est de savoir si vous préférez prendre une gamme avec ou sans stimulant. Les stimulants ont prouvé leur efficacité, mais un composant comme la caféine n’est pas toujours bien digéré par les organismes sensibles.

Si vous avez envie de courir aux WC en plein pull-up, vous regretterez bien vite votre achat !

Donc, lisez bien la liste des ingrédients et vérifiez bien que votre corps les supporte en commençant avec des petites doses.

Ensuite, optez pour une marque et/ou un produit reconnu pour sa qualité. Dans l’univers de la musculation, le choix ne manque pas dans les compléments alimentaires. Heureusement, les blogs comme le nôtre ne manquent pas non plus et vous trouverez aisément des avis sur les meilleurs boosters pre workout du marché !

Puis, au moment de commander, prenez le bon volume. Pour bien fonctionner, n’importe quel complément alimentaire a besoin d’être pris régulièrement. Si vous prenez un booster une fois sur dix séances, l’effet sera nul et vous n’allez pas améliorer vos performances aux pompes uniquement grâce à cette prise.

Prévoyez donc une cure de plusieurs semaines pour pouvoir réellement jauger les résultats.

Pourquoi prendre un booster pre workout ?

Le booster pre workout a un rôle précis : vous donner l’énergie nécessaire pour vous surpasser à la salle.

Oui, nous savons que le mental est votre meilleure arme pour porter lourd sur votre banc en développé-couché. Mais, soyons honnêtes : tous les sportifs savent qu’il ne suffit pas quand vous semblez être sans énergie ou que votre corps grince encore des dernières séances.

Mais, le booster n’est pas un coup de fouet éphémère. Il vous procure de l’énergie sur la durée et constitue donc un fabuleux allié pour améliorer votre endurance durant les sessions. Comme il contient des éléments essentiels pour votre corps, ce dernier se sent au top de sa forme et vous le prouve.

Enfin, tout est lié : plus d’endurance et plus d’énergie se complètent par un troisième bienfait, plus de force. Si vous faites des séances de répétitions courtes, vous serez impressionné après quelques semaines par la différence de force que vous maintenez durant tout votre entraînement.

Le booster est une aide, mais ne fait pas tout le travail !

Nous terminons par un rappel qui ne devrait pas être nécessaire, mais l’est malheureusement. Un booster, comme tout complément alimentaire, ne peut pas vous transformer du jour au lendemain.

Il vient intégrer votre routine de sportif. Vous ne ressentez les différences que si vous avez déjà bien calé toutes les autres composantes.

En musculation, votre régime alimentaire est une base. De même, votre programme ne doit pas être fait à la légère. Il n’est pas question d’arriver à la salle et d’aller aux machines disponibles sans un réel programme d’entrainement.

Si vous cumulez une bonne diète et un programme efficace, le booster devient la cerise sur le gâteau !