Brahim Asloum est un boxeur renommé qui a rapporté plusieurs médailles internationales à la France. Il a ainsi décroché plusieurs titres à l’issue des rencontres sportives, notamment les Jeux Olympiques en 2000 et est devenu champion du monde en 2007.

Brahim Asloum passe son enfance à Champfleuri et sa famille est Algérienne.

Un talent depuis l’enfance

Brahim Asloum est un boxeur et acteur français d’origine algérienne né le 31 janvier 1979. Il est issu d’une famille de 10 enfants dont il est le quatrième. Après avoir eu l’inspiration en assistant à un gala de boxe, il devient membre du Ring de Berjallien (club de boxe de Bourgoin-Jallieu), un club de sa ville natale.

Il commence la boxe à 14 ans et faisait des merveilles avec ses gants de boxe une fois sur le ring. Il suit donc un parcours de boxe amateur et remporte au fil des années plusieurs titres.

Un parcours des plus impressionnants

Brahim Asloum passe pro après avoir remporté la médaille d’or (catégorie mi- mouche) durant les Jeux Olympiques de Sydney en 2000 face à l’Espagnole Rafael Lozano. Il s’agit de la première médaille d’or décerné à la France depuis les Jeux Olympiques de Berlin de 1936 décrochés par Roger Michelot (catégorie mi-lourds) et Jean Despeaux (catégorie poids moyens).

En 2002 il décroche le titre de champion de France et en 2003 il remporte celui de champion d’Europe catégorie mouche en affrontant l’espagnol Jose Lopez Bueno. Un titre qu’il conserve pendant quelques années en combattant entre autres Bueno à nouveau en 2005 à Paris au Palais des Sports.

De ces défaites, certaines ont été très marquantes. Il y a notamment celle face à Lorenzo Parra en décembre 2005 dans la catégorie des poids mouches lors du Championnat du monde WBA. Il y perdit son titre de champion. L’autre défaite marquante fut encaissée en 2007 contre l’Argentin Omar Andrés Narvàez pendant le Championnat du monde WBO. Suite à ces épisodes traumatisants, il décide de passer en catégorie mi-mouche en perdant du poids.

Comme ces deux catégories ne sont pas si éloignées, il finit par combattre dans pratiquement sa catégorie.

Il revient en fanfare en remportant en 2007 une ceinture mondiale. Il est désigné champion du monde WBA des mi-mouches. C’est un sportif qui a dû faire face à de cinglantes critiques. Son style de boxe est perçu comme moins spectaculaire. Il crée une controverse dans le monde de la boxe quant à sa technique simpliste, mais efficace. C’est un boxeur classique dans son style et dans sa manière de se présenter scène.

Retraite et poste carrière

Brahim prend sa retraite en 2009 au sommet de sa gloire et tourne le dos au ring. Il poursuit ses études en droit économique du sport avant de décrocher son master en 2011. Plus tard, il consacre son temps aux chroniques dans les médias. Il est consultant pour RMC depuis 2010 et pour beIN Sport. Il rejoint en janvier 2016 l’équipe de ‘’Touche pas à mon sport’’.

Brahim Asloum commente également pour les Jeux Olympiques de Rio les épreuves de boxe. En étant consultant pour RMC, il devient promoteur de boxe et c’est actuellement son activité principale. Entre autres, il a joué dans certains films comme Victor Young Perez dont il a tenu le rôle principal.