Canyoning : tour des différents obstacles

Activité de plein air particulièrement appréciée par les sportifs n’ayant pas froid aux yeux, le canyoning est une pratique qui requiert d’avoir le cœur bien accroché, mais qui promet de très belles sensations dans un paysage naturel généralement époustouflant. Proposant à ses adeptes des obstacles plus ou moins difficiles à négocier, ce sport vous permettra de vous dépasser.

Courage, technique et agilité seront les maîtres mots pour pouvoir relever le défi qui se présente à vous. Cependant, si la performance n’est pas votre objectif premier, il sera également possible d’avancer à votre rythme. Il existe des parcours adaptés à tous les niveaux.

Ainsi, que vous soyez un simple amateur ou un canyoneur confirmé, vous trouverez tout ce qu’il faut pour vous épanouir.

Où pratiquer le canyoning ?

Avant de dresser la liste des diverses difficultés que vous aurez à franchir lors d’un parcours de canyoning, commençons tout d’abord par définir ce sport. Il consiste à progresser dans des canyons, ou gorges, qui sont en fait des chemins creusés dans la roche par les effets de l’érosion.

Souvent remplis d’eau à cause des rivières qui s’y faufilent, leur enchaînement constitue un décor splendide. Évoluer dans ses tortuosités est une expérience incomparable. Certaines d’entre elles peuvent être traversées à pied ou à la nage, afin de pouvoir explorer le défilé de grottes et de cascades sans trop se fatiguer. D’autres sont au contraire difficiles à dompter et nécessitent des efforts physiques significatifs. À vous de voir ce qui vous correspond le mieux.

De nombreuses régions de France possèdent des sites adaptés à ce sport en eaux vives, mais partir faire du canyoning à Nice et dans ses alentours est sans doute la meilleure option qui s’offre à vous. Notamment grâce à leur proximité avec les gorges du Verdon, les Alpes-Maritimes sont en effet l’endroit idéal pour évoluer dans l’eau et entre les roches. Les paysages montagnards et leurs falaises calcaires représentent un terrain de jeu inépuisable qui ne manquera pas de vous ravir. Pour des vacances en famille ou pour un week-end rythmé avec des amis, ce lieu est un incontournable.

homme faisant du rappel sur les roches

Les différents types de parcours de canyoning

Entrons à présent dans le vif du sujet. Avant de choisir le lieu de votre future virée dans les gorges, il est important de définir vos attentes ainsi que vos capacités. Les enfants, les familles ou les personnes les moins à l’aise avec l’eau et les sensations fortes seront plus à leur avantage dans des parcours d’initiation. Permettant de découvrir la discipline en douceur, ces terrains pour débutants comportent des obstacles d’une difficulté relativement modérée.

Les personnes plus téméraires en quête de frisson apprécieront davantage les canyons accidentés. Se composant de dénivelés vertigineux et d’un courant relativement puissant, ils conviendront parfaitement aux bons nageurs.

La dernière alternative disponible, que l’on pourrait qualifier de mixte, rassemble l’intégralité des pratiquants en compilant tous ces éléments. En optant pour cette variante, chacun pourra décider de s’engager ou non dans les obstacles disséminés sur sa route.

Quoi qu’il en soit, un guide professionnel sera là pour vous accompagner tout au long de votre progression. Il sera en mesure de vous prodiguer les conseils de sécurité essentiels et de vous assister lors des différents franchissements que nous vous présentons ci-dessous.

Les sauts

Ce sont les exercices les plus nombreux lors d’une séance de canyoning. Ils sont positionnés un peu partout dans les gorges. Là encore, chaque membre du groupe aura le loisir de se mesurer aux distances qu’il se sent capable d’affronter. Du calme et du sang-froid seront particulièrement requis pour maîtriser ces gestes. Pouvant aller de deux à huit mètres en fonction des endroits, les sauts sont très diversifiés. Il vous sera conseillé de les effectuer à la verticale et de fléchir les jambes à la retombée.

Bien entendu, les eaux dans lesquelles vous vous réceptionnerez seront totalement sécurisées, c’est-à-dire qu’elles seront vierges de tout objet susceptible de vous blesser et auront été au préalable vérifiées par votre guide. Dans le cas d’un saut obligatoire que vous n’oseriez pas tenter, votre guide pourra installer une corde pour vous permettre de descendre en rappel à l’aide de votre baudrier.

Les toboggans naturels

Dans ces enchevêtrements de sentiers s’étant formés naturellement, il n’est pas rare que des pentes se soient créées entre les pierres et les rochers. Ces surfaces inclinées recouvertes d’une quantité d’eau en mouvement peuvent être utilisées comme de véritables toboggans pour circuler dans les gorges.

En s’allongeant avec les jambes serrées et les bras croisés sur la poitrine, il est en effet possible de se laisser glisser jusqu’en bas. Emporté par le courant, le canyoneur atterrit sous l’eau quelques mètres plus loin. Les sensations vécues à l’occasion de ce genre de descente valent vraiment le détour. En respectant les règles de positionnement, franchir cet obstacle ne représente aucun risque particulier.

vue magnifique sur de l'eau

Les descentes en rappel, stars du canyoning

Muni d’un baudrier et d’un descendeur, vous pourrez vous agripper aux cordes que placera votre guide à divers endroits du parcours. Naviguant de zone en zone en vous appuyant sur les rochers, il vous faudra posséder un bon sens de l’équilibre pour réussir à rester sur vos deux jambes.

Afin de vous amuser dans les airs, des tyroliennes seront également installées sur votre route. Tel un funambule, vous virevolterez au-dessus du canyon en vous régalant des paysages féériques qui s’étendront à perte de vue tout autour de vous.

Le canyoning comporte de nombreuses dimensions toutes plus divertissantes les unes que les autres. Afin de pouvoir les apprivoiser, vous devrez vous transformer en sportif multitâche et vous armer de patience.

D’un autre côté, cette activité développera chez vous une grande variété de compétences, telles que la maîtrise des techniques d’escalade, la nage dans des eaux turbulentes ou encore la gestion du vertige. Une journée complète dans les gorges sera loin d’être suffisante pour expérimenter à fond l’ensemble de la palette d’obstacles qui existe dans ce sport en eaux vives. Ce sera alors une excellente raison pour vous de prévoir une seconde escapade au sein du paysage luxuriant offert par les gorges naturelles.

A lire également

A consulter sur le web :
Zebistro.com
fantasyleague

Articles similaires