Vous venez de décrocher votre baccalauréat ou vous souhaitez vous réorienter et l’enseignement semble vous intéresser. Vous avez de bonnes capacités et des compétences dans les activités physiques et sportives et vous souhaitez devenir prof de sport.

Découvrez à travers ces lignes toutes les informations à connaître avant de vous lancer dans votre projet.

Prof de sport ou prof d’EPS ?

Bien souvent, le professeur de sport est confondu avec le professeur d’Éducation Physique et Sportive (EPS). Toutefois, bien que les deux aient l’air d’être pareil, ils sont différents sur bien des points.

Contrairement au professeur d’EPS, le professeur de sport est un fonctionnaire de catégorie A qui dépend du ministère de la Santé et des sports. Il est compétent pour encadrer, conseiller et entraîner les acteurs du milieu sportifs. De ce fait, il doit avoir une bonne connaissance du Sport et être passionné. Mieux, il doit être supermotivé et doté d’un sens du contact et de l’initiative.

Le professeur de sport n’est spécialisé que dans une seule discipline et intervient à plusieurs niveaux. L’entraînement et la formation des jeunes espoirs, des étudiants préparant le BPJEPS ou encore des agents du ministère. Il intervient également dans la promotion des activités physiques et sportives.

Par ailleurs, il peut arriver qu’il serve de transition entre les associations et les acteurs du pouvoir public. Sa tâche est, de ce fait, beaucoup plus politique comparée à celle du professeur d’EPS.

Devenir prof de sport : quelle formation ?

Les professeurs de sport sont recrutés sur concours chaque année. Toutefois, pour postuler à un concours, un long parcours de formation est indispensable.

Les cas classiques

Le concours du ministère n’est accessible qu’aux titulaires d’une licence en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS), d’un Brevet d’État du deuxième degré, d’un Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (BPJEPS) ou encore d’un diplôme de guide en haute montagne. Ces derniers doivent être âgés de 30 ans au maximum pour s’inscrire.

Ainsi, si vous êtes un simple titulaire du bac, il faudrait vous inscrire à l’université afin d’obtenir l’un ou l’autre des diplômes suscités. Si vous n’avez pas le bac, seul le BPJEPS vous est accessible. Vous aurez quand même besoin des connaissances de la classe de terminale pour passer les épreuves théoriques. Avoir fait la classe est donc un atout.

Les cas particuliers

Le ministère a pensé aux cas particuliers et aux exceptions. De ce fait, des conditions et bonifications particulières sont mises en place pour les sportifs de haut niveau afin de favoriser leur réinsertion professionnelle.

De plus, il existe un concours interne. Ce dernier n’est destiné qu’aux fonctionnaires ou agents de l’État travaillant dans les collectivités locales ou dans les établissements qui en dépendent. Ces derniers doivent être en poste depuis au moins 5 ans. Ils peuvent passer le concours quel que soit leur âge.

Vous voilà désormais bien informé sur le métier de professeur de sport. Que vous ayez le bac ou pas, que vous soyez fonctionnaire ou sportif de haut niveau, cette filière est à votre portée. N’hésitez pas à vous lancer.