Les effets du coronavirus sont nombreux et cela concerne autant la population, l’économie et le monde du sport. Pour ce dernier, les conséquences se sont vite fait ressentir avec l’arrêt complet de l’ensemble des événements sportifs pendant le confinement et l’annulation de certaines prochaines compétitions. Zoom sur les conséquences du coronavirus dans le monde du sport de haut niveau.

Quels sont les événements sportifs concernés ?

En cette période lourde de pandémie du coronavirus, les infos sports du moment ne sont pas très réjouissantes. La liste des événements sportifs reportés ou tout simplement annulés est bien longue. Que ce soit en France ou bien à l’étranger, de nombreuses compétitions sportives sont touchés et cela concerne l’ensemble des sports. Alors que l’actualité sportive, cet été, aurait dû être chargée, c’est un retournement complet de situation que provoque le Covid-19.

Le football avec la ligue des champions et l’euro de football sont touchés, le monde du tennis l’est également avec le report en septembre du tournoi parisien de la porte d’Auteuil de Roland-Garros. C’est également un report à la fin de l’été qui est prévu pour le tour de France. Mais qu’en est-il pour les très attendu Jeux olympiques ?

Les Jeux olympiques seront-ils épargnés ?

L’événement le plus attendu cet été, ce sont les JO. Prévue à Tokyo à partir du 24 juillet jusqu’au 9 août 2020, ceux-ci seront tout simplement reportés d’une année. Ils débuteront donc le 23 juillet et se termineront le 8 août 2021. Malgré les incertitudes concernant le contrôle total de la pandémie de coronavirus l’option du report à 2022 n’a pas été envisagée.

A quand la reprise du sport en compétition ?

Dans son allocution du 23 avril 2020, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a donné des indications quant à la reprise des compétitions sportives en France. Dans un premier temps, la ministre avait précisé que le sport n’était pas une priorité dans notre société, or le lendemain la ministre des Sports a changé son discours en qualifiant de « sujet majeur » la reprise du sport.

Dans son discours, elle précise également qu’il est important que le secteur du sport doive repartir au plus vite, mais que la priorité pour le moment est donnée à la santé des Français. Il faudra donc attendre encore un peu avant la reprise des compétitions sportives en France, afin de laisser suffisamment de temps pour gérer au mieux la crise de coronavirus, qui sévit en France et dans le reste du monde.