Le canicross est un sport très à mode imaginé dans les années 80 par un vétérinaire français. Le principe est d’effectuer son jogging, harnaché à son chien pour effectuer un même effort physique en même temps. Cette activité est une réponse efficace à nos modes de vie de plus en plus rythmé pour permettre de faire à la fois du sport et de sortir son chien, tout en profitant d’un moment d’intimité avec lui.

Tentés par l’expérience ? Un cabinet vétérinaire en ligne nous partage les bonnes pratiques à mettre en place pour réussir vos débuts en canicross !

Attention à respecter le rythme de votre chien

« Une erreur très courante est de démarrer les premières courses trop rapidement ou par des distances trop longues pour votre chien » nous explique IllicoVeto, vétérinaire en ligne. « Bien qu’il soit taillé pour la course, le chien n’a pas forcément votre gabarit est n’est pas équipé de chaussures de sport comme vous.

Les signes de fatigues sont progressifs :

« Par amour pour vous, votre animal aura tendance à essayer de vous suivre jusqu’à ce qu’il soit trop tard. »

  • Normalement, en canicross, votre animal court devant vous et vous tracte. S’il commence à ralentir la cadence et à rester à votre hauteur ou derrière vous, sans doute est-il temps d’arrêter ou au moins de réduire l’allure.
  • Si vous poussez trop votre chien, il finira par s’arrêter d’épuisement, ce qui peut être dangereux pour la santé de votre chien ! Dans ce cas, il est recommandé de consulter un vétérinaire.

Quelques astuces pour adapter le niveau des sorties

  • Tout d’abord, si vous venez de l’adopter, attendez que votre chien atteigne au moins l’âge d’un an avant de partir pour vos premières courses.
  • Démarrez progressivement, de l’ordre de 15 à 20 minutes par séance au début, le temps que vous compreniez bien le rythme de votre chien et que celui-ci ne voit pas chaque séance comme une corvée physique.
  • Pendant le parcours, observez votre animal. Si vous le sentez fatigué, n’hésitez pas à ralentir. Lui est aussi est en cours d’entrainement. D’ici quelques séances vous pourrez accélérer et plus le solliciter en compétition !
  • Respectez un temps de repos entre chaque session de canicross. Eviter de sortir plus de 2 fois par semaines.

Equipez-vous correctement

La deuxième erreur la plus fréquente chez les débutants se passe au niveau de l’équipement. Pour éviter d’investir dans du matériel neuf, ils recyclent le harnais de promenade et la laisse du quotidien. Il n’y a rien de mieux pour faire souffrir l’animal et lui abimer les articulations.

Ces harnais ne sont pas conçus pour la course et entravent les mouvements. De même, la laisse n’amortis aucun des chocs que le chien et le maître peuvent subir.

Au-delà d’un équipement individuel de course (jogging ou short, t-shirt technique et chaussure), il faut également prévoir une ceinture de canicross pour installer une laisse armotisseur. Enfin, il faut impérativement s’équiper d’un harnais dédié qui libère les pattes du chien pendant la course.

 

Maintenant il ne vous reste plus qu’à enfiler vos chaussures et partir sur votre première course !