Les plateformes oscillantes vibrantes ont fait leur apparition dans les gymnases aux côtés d’équipements traditionnels.

Se tenir debout sur une plateforme à agitation rapide améliorera, selon les concepteurs, le tonus musculaire, la circulation et accélérera la perte de poids.

C’est une perspective séduisante que de se tenir passivement sur une plateforme oscillante pendant que votre corps se tonifie et perd du poids tout seul.

Dans ce domaine, ces machines à vibration apportent-elles réellement un tel résultat en termes de bienfaits. On fait le point.

Le principe des plateformes oscillantes vibrantes

Le recours par vibration du corps entier a été initialement développé pour les athlètes afin d’améliorer l’efficacité de leur entraînement.

Ainsi, certains exercices réguliers de conditionnement physique et de gymnastique incluent des plateformes oscillantes vibrantes.

Dans la pratique en se tient debout sur la plateforme, assis, couché ou en faisant des exercices sur un équipement spécialement conçu. Ce dernier oscille généralement dans un plan horizontal, à des fréquences relativement élevées.

Le principe consiste dans le fait que les signaux de vibration sont transmis dans les tissus, les tendons et les muscles du corps. Ce qui a pour effet d’augmenter les contractions musculaires. Au final, ce sont la force musculaire, la coordination et l’équilibre qui s’améliorent.

Pour prendre connaissance d’un avis sur les Plateformes oscillantes concernant les machines les plus performantes et les plus sécurisantes, nous vous consultons à consulter ce dossier sur les avis des utilisateurs.

Augmentation de la masse musculaire ?

À long terme, de telles contractions augmentent aussi la masse musculaire et les dépenses énergétiques, conduisant à un meilleur contrôle de la glycémie.

De plus, les cellules osseuses sont sensibles à cette vibration et répondent en augmentant la densité osseuse.  Cela a un impact supplémentaire sur un meilleur contrôle du sucre.

Les plateformes oscillantes vibrantes pour la santé, quelle efficacité ?

Une étude récente a démontré que les vibrations du corps entier étaient équivalentes à l’exercice pour améliorer la qualité musculaire. Puis, elles contrôlent la glycémie et améliorent la santé osseuse.

L’usage des plateformes oscillantes vibrantes équivaut également à réduire le tissu adipeux en particulier dans l’abdomen.

Ainsi, la pratique de vibration du corps entier favorise le conditionnement physique, la force musculaire, la santé des os et la capacité fonctionnelle. Ceci, dans une mesure similaire à celle actuellement recommandée par jour d’exercice léger à modéré.

Ainsi, l’usage des plateformes oscillantes vibrantes est particulièrement indiqué pour les personnes souffrant d’arthrose où la mobilité est limitée et les personnes atteintes de maladies pulmonaires obstructives chroniques.  De plus, cet usage est recommandé pour les personnes atteintes de diabète de type 2. Voire les femmes ménopausées qui peuvent avoir une motivation limitée à faire de l’exercice.

En d’autres termes, l’usage des plateformes vibrantes contribue à l’amélioration de la santé osseuse. Et de la capacité à marcher ou à passer d’une position assise à une position debout.

Pour un meilleur équilibre

Par ailleurs, les plateformes oscillantes vibrantes réduisent ainsi le risque de chutes et de fractures. De plus, elles augmentent la capacité d’entreprendre plus facilement des activités de la vie quotidienne.

Cependant, il faut préciser que les exercices avec les plateformes vibrantes ne sont pas de type cardio-vasculaire ou cardio-training. En effet, les vibrations ou oscillations ne stimulent pas le système cardio-vasculaire. De plus, pour perdre les mauvaises graisses, il faudra pratiquer, en plus, d’autres exercices physiques et avoir une alimentation équilibrée.

Au final

Cela signifie donc que les vibrations corporelles de ces plateformes oscillantes peuvent jouer un rôle dans la prévention de la prise de poids, de l’amélioration de la capacité fonctionnelle et de la santé osseuse. Ceci, pour tous, sauf de rares contre-indications. Sans toutefois vouloir remplacer certains exercices cardio-vasculaires.