Avec l’émergence de nombreuses applications permettant de se faire livrer de la nourriture à domicile, le métier de coursier à vélo a fait un boom considérable ces dernières années. Mais saviez-vous que ce métier est un bon moyen d’entretenir sa forme, tout en ayant une activité professionnelle ?

Les bienfaits du vélo sur la santé

Si dans le métier de coursier à vélo ce dernier est votre outil de travail, il est également un excellent moyen pour entretenir votre santé. Vous allez devoir passer de nombreuses heures à pédaler au quotidien et de ce fait vous améliorerez votre métabolisme en développant votre endurance. Vous renforcez donc considérablement votre système cardiovasculaire ! À condition de pédaler avec une bonne intensité… ce qui n’est pas incompatible avec le métier pour être dans les temps impartis pour les livraisons.

Le cyclisme est également une très bonne façon de faire de l’exercice pour brûler les graisses. Si vous avez des kilos superflus, ils s’envoleront rapidement et votre condition condition physique n’en deviendra que meilleur. De plus, le vélo est un sport qui a un impact faible sur vos articulations (à l’inverse de la course à pied qui supporte le poid du corps par exemple). Le travail musculaire se fait ainsi tout en douceur et vous pourrez développer vos jambes sans risquer de grosses douleurs articulaires.

Attention cependant si votre condition physique est faible au début de votre activité. Commencez doucement pour ne pas vous épuiser (ou vous blesser) avec une charge de travail trop intense dont votre corps n’a pas l’habitude. Votre métabolisme s’habituera petit à petit à sa nouvelle vie et vous pourrez augmenter la cadence progressivement ! Le métier de coursier à vélo a ainsi des avantages non négligeable sur la santé à condition de ne pas risquer le burn-out dès le premier jour.

Comment devenir coursier à vélo

Avant de vous lancer dans l’inscription auprès de l’une des sociétés de livraison fonctionnant bien en France sachez que pour vous inscrire sur une application de coursier, il vous faut ainsi impérativement posséder une entreprise ou plus généralement le statut de micro-entrepreneur. Vous devez posséder également votre propre vélo et un smartphone avec une bonne connexion internet. Dans certains cas, on vous demandera également un extrait de votre casier judiciaire ainsi qu’une assurance. Enfin, il est impératif d’être majeur ! C’est l’entreprise de coursiers qui vous fournira le reste de l’équipement (sac, coupe vent…) moyennant généralement une caution.

La fonction d’un coursier à vélo

Le métier se développe essentiellement dans les grandes agglomérations car il consiste à une course constante contre la montre qui permet au coursier à vélo d’être plus compétitif que d’autre moyen de locomotion. Armé de votre vélo, vous serez amené à aller chercher des commandes de repas dans des restaurants pour les livrer dans le temps imparti à des clients.

Malgré certaines plateformes qui peuvent rémunérer à un taux horaire minimum, dans la majorité des cas le salaire n’est pas fixe avec une commission à la course. C’est à vous de choisir vos créneaux en fonction de vos disponibilités. Les horaires de travail et vos gains sont donc très variables. Ainsi dans une logique implacable, plus vous travaillez, plus vous gagnez !