Nos journées sont chargées et optimisées comme des agendas de ministre. Il est difficile de trouver le temps pour la pratique sportive. Parallèlement, se rendre au travail en voiture est cher, polluant et les bouchons vous rendent fous.

Pourquoi ne pas mêler les deux besoins (faire du sport et éviter la voiture) ? Voici plusieurs matériels qui seront parfaits pour aller au travail.

Le vélo : le grand classique

Les pratiquants de vélo en centre-ville se multiplient. Cela fait un bien fou de prendre l’air dès le matin en pédalant à un rythme que l’on maîtrise plutôt que de s’entasser dans les transports en commun. Si vous êtes peu sportif, un vélo électrique est un outil parfait. Si vous êtes sportif ou avez un petit trajet, prenez un classique VTT.

Avant de vous lancer, vérifiez bien que la bicyclette est en bon état et que vous avez tous les accessoires requis pour votre sécurité (phare qui marche, gilet fluo pour la nuit…).

L’hoverboard kart : mieux qu’un jeu vidéo !

Un hoverkart avec suspension est un moyen de locomotion très original, mais qui se développe de plus en plus. Avec les poignées présentes sur le côté, vous décidez des directions et de votre vitesse. Si vos jambes ne bougent pas comme sur un vélo, il ne faut pas croire que cela ne nécessite pas d’efforts.

Les mouvements et les trajectoires font travailler beaucoup de muscles, aussi bien vos bras, vos cuisses que vos abdominaux.

En vous croisant, les passants seront interloqués et curieux de savoir ce que vous utilisez.

La trottinette comme à l’école !

La trottinette est un moyen de transport qui marchait très bien à l’époque de vos parents, puis il s’est éteint… avant de renaître ! Aujourd’hui, les trottinettes n’ont plus rien à voir avec leurs ancêtres en métal qui grincent.

Les modèles s’adaptent à tous les terrains. Comme pour les vélos, certaines sont électriques. Néanmoins, si l’objectif est de faire un peu d’activité pour aller au travail, privilégiez celles qui n’ont pas de moteur. Cela est assez facile d’en faire, mais avant de vous lancer en centre-ville, faites quelques tests pour prendre le pli, notamment au niveau de l’équilibre.

La trottinette peut être difficile sur les trottoirs avec de la foule et vous n’avez normalement pas le droit d’en faire sur les pistes cyclables. Par contre, étant donné le peu de place qu’elle prend, vous pouvez très bien la prendre pour aller jusqu’à la station de métro, faire le trajet en centre-ville dans ce transport en commun, puis reprendre la trottinette pour le reste du parcours.