Dans un club ou une association sportive, les besoins de financement sont nombreux : renouvellement des équipements et maillots, frais de déplacement des équipes, formation des encadrants… Si l’autofinancement assuré par les cotisations des membres couvre partiellement ces dépenses, cela ne suffit pas. La recherche d’autres sources de financement reste incontournable. Cela fait même partie intégrante de la gestion d’équipe sportive. La recherche d’un financement pour son club sportif peut être un véritable parcours de combattant pour les décideurs. Dans cet article, nous vous donnerons quelques idées pour vous aider à récolter des fonds pour financer votre club sportif.

Organiser des activités lucratives

Malgré son caractère non lucratif, une association sportive a besoin de financement pour son fonctionnement interne. À cet effet, elle est autorisée à développer des activités lucratives à condition que la totalité des sommes récoltées soit consacrée à ses activités. Dans le cas contraire, elle peut être requalifiée en association lucrative par l’administration fiscale. Plusieurs types d’activités lucratives peuvent être organisées pour financer un club de sport :

L’organisation d’événements associatifs

Bien qu’organiser un événement associatif pour récolter de l’argent pour son club sportif soit assez courant, c’est une idée à ne pas sous-estimer. En effet, elle peut prendre une place importante dans le financement de la structure.

Il existe plusieurs types d’événements pouvant être organisés pour financer une association sportive : kermesse, vide-grenier, bals, soirées, spectacles, sorties ou voyages, barbecue, etc. En plus d’être une occasion de collecter des fonds, ces événements permettent aussi de nouer les liens entre les joueurs et entre le club et sa communauté.

L’association peut également organiser des manifestations exceptionnelles telles que des jeux pour obtenir un financement. Parmi les jeux les plus connus figurent les tombolas et les lotos. Les responsables de clubs sportifs peuvent confier l’organisation de leurs tombolas ou lotos à des sociétés spécialisées qui proposent des offres de loto ou une tombola pour associations, clubs et écoles clés en main. Celles-ci proposent d’organiser toute la tombola à leur place en fournissant tout le nécessaire, dont l’impression des tickets, la fourniture des lots, les affiches grand format, etc. Plus le nombre de tickets vendus est élevé, plus les bénéfices seront importants.

tombola gagner lots

La vente d’objets

Une des actions de collecte de fonds les plus populaires pour financer les activités d’une association sportive est la vente d’objets. De nombreux produits peuvent être vendus, allant des bonnets aux gourmandises, en passant par les t-shirts, les objets faits main et personnalisés, les fleurs, etc. Le club peut faire appel à ses adhérents et à son réseau local pour acheter les produits en ligne, à son siège ou dans un kiosque qu’il tient lors d’un événement quelconque. Les bénéfices générés peuvent alors servir à financer les activités du club, telles que les sorties, les voyages ou les achats d’équipements.

Obtenir des subventions

Les associations, dont les clubs sportifs, peuvent recevoir des aides ou subventions publiques pour financer leurs activités. Ces aides sont octroyées par l’État, les collectivités territoriales, les institutions publiques ou les organismes de sécurité sociale.

Les subventions de l’État

Parmi les subventions publiques dont peuvent bénéficier les associations sportives figurent les subventions de l’Agence nationale du sport ou ANS. Cette dernière est venue remplacer le CNDS ou Centre National pour le Développement du Sport en 2019.

Les subventions de l’ANS sont attribuées en fonction de deux critères : la population et le nombre de clubs ou de licences. Elles peuvent financer des actions comme la professionnalisation du mouvement sportif, le développement des ligues, la réalisation du projet de l’association, la promotion de la santé et la protection des joueurs, etc. Pour percevoir ces aides, le club doit remplir certaines conditions, dont le fait d’être déclaré en préfecture.

Les subventions des collectivités territoriales

Les communes, les conseils régionaux et départementaux et les établissements publics peuvent aussi octroyer des subventions aux clubs sportifs en fonction de leur politique locale. Ce type de financement peut atteindre jusqu’à 20 % du budget des associations sportives. On remarque que ces aides sont de plus en plus réglementées aujourd’hui grâce à des conventions d’objectifs signées entre le club et la collectivité. Ainsi, les associations qui proposent des animations durant les heures qui suivent l’école sont généralement privilégiées.

Les financements privés

Outre les aides publiques, les décideurs des clubs de sport peuvent aussi se tourner vers le financement privé pour récolter des fonds. Ces financements peuvent se présenter sous diverses formes.

Le sponsoring

Également appelé parrainage, le sponsoring désigne le soutien matériel ou financier apporté par une entreprise à une manifestation, à un produit ou à une association sportive en vue d’en retirer un bénéfice direct. Il s’agit ici d’une véritable opération publicitaire, car le sponsor améliore son image de marque en étant associé à l’événement ou au club.

Le mécénat

Le mécénat désigne un soutien matériel ou humain fourni par une entreprise, une fondation ou un particulier à une association pour des activités d’intérêt général ou public. Contrairement au sponsoring, il n’y a pas de contrepartie directe. Toutefois, le mécène peut en profiter pour valoriser son image institutionnelle ou améliorer ses relations avec ses partenaires. Sur le plan fiscal, il peut aussi bénéficier d’une réduction d’impôt étant donné que le mécénat est considéré comme un don.

Le crowdfunding

Le financement participatif ou crowdfunding est un système qui permet de faire appel à un grand nombre de personnes pour financer un projet. En plus des entreprises, en particulier les start-up, de plus en plus d’associations sportives se tournent aussi vers cette alternative pour récolter des fonds permettant de financer leurs projets ou actions. Pour cela, elles doivent lancer une campagne de crowdfunding sur les plateformes dédiées. En plus d’obtenir un financement, cet outil permet aussi de gagner en visibilité auprès du public et de tester l’attractivité du club. C’est aussi un moyen de créer une communauté autour du projet.

Les dons et legs

Les dons et legs constituent aussi une autre source de financement notable pour les associations sportives. Cette pratique consiste à collecter des fonds en comptant sur la générosité des membres ou des donateurs externes. Elle peut être mise en place par le biais d’appels aux dons, lors d’événements de toutes sortes ou grâce à une collecte de dons en ligne. Internet a changé la donne pour les associations. Elles peuvent désormais créer une collecte en ligne et la faire connaître en la partageant sur les réseaux sociaux ou par mail pour un maximum d’impact.