Parmi les appareils de cardio les plus en vogue du moment, le vélo d’appartement séduit de plus en plus de sportifs. En effet, son côté pratique associé à la forte dépense énergétique qu’il permet sont des arguments de poids. Mais quant à savoir quels muscles travaillent quand on fait du vélo d’appartement, c’est une autre affaire. En cela, notre article saura répondra à vos questions.

Les particularités du vélo d’appartement

Pour bien comprendre quels muscles travaillent quand on fait du vélo d’appartement, il faut en comprendre pleinement les particularités. En effet, le but premier de ce type d’appareil est de reproduire le même effort que lors d’une sortie à vélo. Les muscles impliqués restent donc les mêmes que lorsque vous faites du vélo de route. Toutefois, l’effort à fournir présente quelques différences. Parmi elles, notons que vous ne subirez généralement pas les changements de relief qui découragent certains cyclistes, puisque votre vélo d’appartement est fixe.

Du moins, c’était vrai jusqu’à la sortie des premières machines de cardio connectées. Celles-ci peuvent se relier à des applications qui vont simuler un trajet (réel ou fictif) et adapter la résistance du système de pédalage au relief virtuel. Le coût de ces machines reste néanmoins conséquent, et la plupart des bourses n’auront pas les moyens de s’offrir un tel produit. Il est toutefois à noter que certains sites, comme www.sport-et-fitness.fr, proposent des tests complets de vélos d’appartement aux fonctionnalités variées. Si vous désirez acquérir ce type de machine, consulter ce site vous permettra de vous aider dans votre choix.

Quels muscles travaillent quand on fait du vélo d’appartement ?

Un engagement intense des quadriceps

Globalement, les muscles qui travaillent quand on fait du vélo d’appartement sont donc les mêmes que sur un vélo normal. Parmi eux, on trouve en premier lieu les quadriceps. Après les fessiers, il s’agit des plus gros muscles du corps. L’engagement intense nécessité par le vélo engendre donc une dépense calorique importante. Ainsi, lorsque vous augmentez la résistance de votre vélo d’appartement, ce sont eux qui vont devoir fournir le plus de puissance.

cycliste sur son velo

Lorsque l’on fait du vélo d’appartement, les courbatures les plus douloureuses viennent souvent des quadriceps. Et c’est encore pire lorsque vous utiliser un vélo de spinning. En effet, celui-ci a plutôt pour vocation de faire des séances courtes mais intenses. Par conséquent, il est important de prévoir un début de séance tranquille pour s’échauffer. Bien sûr, à la fin, les étirements seront de mise pour prévenir l’inconfort des courbatures.

Les ischios-jambiers, ces muscles complémentaires !

Les ischios-jambiers sont les muscles antagonistes des quadriceps. Cela signifie qu’ils produisent un mouvement qui est opposé à celui de ces derniers. Ainsi, alors que les quadriceps permettent une extension de la jambe, les ischios ont plutôt un rôle de flexion. Malheureusement, les ischios sont souvent délaissés par les exercices sportifs. Les squats, par exemple, impliquent énormément les quadriceps, mais très peu les ischio-jambiers. A terme, cela crée un déséquilibre musculaire qui peut être très douloureux. En effet, les quadriceps musclés vont venir tirer sur la rotule, créant des douleurs aux genoux et les fragilisant.

femme halterophileAvec le vélo d’appartement, pas de souci, puisque le mouvement de pédalage implique ces deux groupes de muscles de façon complémentaire. Tout comme dans le mouvement de soulevé de terre, vous impliquerez donc intensément vos ischios.

Ce renforcement est particulièrement vrai si vous sanglez vos pieds. En effet, vous aurez alors tendance à tirer davantage sur les pédales, sollicitant encore davantage vos ischios.

Les fessiers impliqués à forte résistance

Lorsque vous faites du vélo d’appartement, vous travaillez évidemment vos fessiers. Néanmoins, pour les impliquer de façon intense, il est essentiel de travailler à forte résistance. En effet, les muscles des fesses sont ceux qui vont vous aider à pousser sur les pédales. A faible résistance, ce travail est quasi intégralement réalisé par les quadriceps. Vos fessiers se contractent toujours, mais ne forcent pas. Par conséquent, ils ne se musclent pas vraiment. A l’inverse, à forte résistance, le mouvement de poussée les sollicitera de façon plus flagrante.

cycliste sur route
La meilleure façon d’impliquer vos fessiers reste néanmoins de pédaler en danseuse, à forte résistance. Là, la sollicitation de ces muscles s’en trouvera encore augmentée. Il y a donc de fortes chances pour que vous sentiez la zone se contracter intensément. C’est à ce moment-là que vous vous construirez réellement des fessiers en béton.

muscles du molletQuels muscles travaillent quand on fait du vélo d’appartement : l’implication des mollets

L’implication des mollets dans le mouvement de pédalage dépend énormément de votre façon de pédaler. En effet, le rôle du mollet est de permettre le mouvement de la cheville. Sur certains vélos d’appartement, les pédales sont fixes, contrairement à un vélo classique, où elles peuvent tourner sur leur axe. Par conséquent, la plante du pied reste parallèle au sol, d’où un engagement minime des mollets. A l’inverse, si votre vélo d’appartement a des pédales mobiles, il suffira de travailler le déroulé du pied. Autrement dit, vous reproduirez avec votre pied un mouvement similaire à la marche : talon vers le bas à la descente, vers le haut à la montée.

Cet état de fait se vérifie particulièrement lors de sessions de pédalage en danseuse. Les mollets travaillent alors intensément. Lorsque vous pédalez assis, à l’inverse, de nombreux facteurs peuvent interférer avec l’implication de ces muscles. Tous découlent d’une mauvaise position : selle trop haute, ou trop basse, pédalage en force ou en étant trop avancé sur la selle… Les causes sont nombreuses, et il sera nécessaire d’acquérir un bon mouvement de pédalage pour implique convenablement vos mollets. Si ce n’est pas le cas, observez-vous en train de pédaler dans un miroir ou en vous filmant, pour analyser ce qui cloche.

Quels muscles travaillent quand on fait du vélo d’appartement : notre conclusion

Comme vous avez pu le lire dans cet article, les muscles impliqués dans le mouvement de pédalage sont nombreux. Quadriceps, ischios, mollets, fessiers… Le bas du corps se donne à fond ! Notons également l’implication des abdominaux, pour leur rôle de transfert de force entre le haut et le bas du corps.

Le dos se voit également sollicité, plutôt dans un but de gainage et de posture. Les bras, les épaules et les pectoraux souffrent toutefois d’un manque de sollicitation. Pour une musculature équilibrée et harmonieuse, il vous faudra donc compléter votre activité sportive. La pratique du fitness, par exemple, est un excellent moyen de remplir cet objectif.