On ne vante plus les mérites de la pratique de la natation sur le corps ! Si vous avez un chien et souhaitez nager avec lui, sachez que cela est tout à fait possible à condition de prendre en compte les aptitudes de l’animal et sa sécurité.

Tous les chiens ne sont pas des grands nageurs

Tous les chiens ne sont pas des grands coureurs et des grands nageurs. Certains sont même totalement effrayés par l’idée d’aller dans l’eau.

Si vous n’avez pas encore adopté votre chien et que vous désirez beaucoup nager, privilégiez des grandes races. Si le Terre-Neuve est le meilleur nageur, des races comme les bergers montrent de belles aptitudes.

Si vous avez déjà votre chien, commencez en douceur. Ne le forcez pas à entrer dans l’eau et s’il a besoin de temps, laissez-lui en.

Pour convaincre un chien peureux, le fait de vous voir vous amuser dans l’eau fonctionne bien. C’est encore mieux si vous êtes avec un autre chien. La jalousie fait des miracles chez les animaux.

Commencez en douceur

Une fois que vous êtes dans l’eau avec le chien, ne commencez pas d’emblée à vouloir lui faire faire des longueurs. Regardez comment il se débrouille. S’il est heureux, surveillez-le pour vérifier que son excitation ne rime pas avec l’oubli de tous les dangers.

Ainsi, il pourrait partir trop loin et ne pas savoir revenu, ou aller vers des endroits dangereux comme des rochers.

À l’inverse, s’il semble apeuré et que ses battements ressemblent davantage à de la survie qu’à de la nage, venez le soutenir. Restez dans les lieux où il y a peu de profondeur et offrez-lui des périodes de répit à le gardant à la surface en soulevant son ventre.

Il est préférable de ne pas le prendre dans vos bras car cela risquerait de conforter son idée que l’eau est dangereuse pour lui.

Après plusieurs heures passées dans l’eau, vous pouvez débuter de la nage à deux. Gardez toujours votre chien à vos côtés, soit à moins de deux mètres. S’il éprouve des difficultés soudaines, vous pourrez lui venir en aide.

Le mieux est qu’il soit à côté ou alors un peu devant, mais jamais derrière. Parlez-lui durant la nage pour lui indiquer des directions, un arrêt ou le rappel.

La sécurité avant tout

Qu’importe le physique de votre chien, son expérience de la nage et le lieu où vous êtes, votre compagnon doit toujours porter un gilet de sauvetage. Cet accessoire lui permet de rester en surface en cas de fatigue excessive, de courants forts et autres incidents.

C’est également plus facile pour vous de tirer votre chien. Cela peut arriver quand il est en difficulté ou tout simplement pour le guider durant la natation.

Évitez d’aller dans les lieux dangereux comme la mer avec de fortes vagues, l’eau très froides, les courants importants, les océans infestés de méduses, etc.

Apprenez aussi à votre chien à ne pas boire l’eau. Quand il a soif, son instinct est de plonger sa truffe dans l’eau pour boire même s’il est en pleine mer… Pour cette raison, faites des pauses régulières et ayez toujours de l’eau avec vous.

Enfin, quand vous rentrez à la maison, lavez-le abondamment à l’eau claire. Le sel n’est pas bon pour sa peau et même dans des lacs, il peut lui arriver des choses comme une infestation de puces de canard.