Le maillot de bain, le bonnet et les lunettes constituent les équipements obligatoires que vous devez porter pour pratiquer la natation. Si trouver des revendeurs est facile, le choix du bon maillot semble plus complexe. Les équipements utilisés pour une compétition doivent en effet répondre à des exigences particulières, au niveau de la forme et de la matière, pour garantir votre confort et vous aider à réaliser les performances souhaitées. Avec la diversité des fabricants et des produits mis en avant par chacun, les offres proposées sur le marché sont très larges et les collections ne cessent de se renouveler afin de mieux répondre aux besoins des sportifs. Notre article fait le point sur les dernières innovations du marché et les principaux critères de choix pour vous aider à trouver le maillot qui répond à vos besoins.

La combinaison de natation, un modèle incontournable pour la compétition

Les formes et les matières des maillots de bain se sont largement diversifiées ces dernières années. Pour la pratique de la natation de compétition, les combinaisons maintiennent toutefois une place de choix. Conçue pour épouser la forme du corps, elle améliore la glisse et la flottabilité. Chaque fabricant tente de trouver une matière plus performante qui permettra d’améliorer l’élasticité, la résistance à l’eau ou au chlore de la combinaison. Certains misent ainsi sur le néoprène, les autres sur la fibre de carbone. Toutes deux sont des matières élastiques, qui favorisent la liberté de mouvement.

Combinaison Jaked, Jkomp Pink disponible chez https://www.swiiim.fr

Lors de l’achat, vous devez néanmoins vous assurer d’avoir la bonne taille. Trop serrée, votre combinaison peut vous empêcher de bouger correctement les bras. Si elle est trop large, des poches peuvent se former au niveau du dos ou du ventre lorsque vous nagez. Cela va gêner votre hydrodynamisme et faire chuter la température à l’intérieur de la combinaison. Il faut donc un modèle qui s’ajuste parfaitement à votre morphologie. Vous pouvez trouver toute une collection de combinaisons de compétition, provenant de fabricants renommés dans le domaine de la natation et prendre le temps de faire votre choix sur le net afin de disposer d’une tenue de compétition qui vous soit adaptée.

Choisir les modèles adaptés pour le maintien de la poitrine

Pour les femmes, le dos se décline en des formes très variées : en forme de X, Y, U, O. Pour les combinaisons, il est soit en O, soit en Y, l’un comme l’autre sera adapté pour un maillot qui sera porté lors d’une compétition. Ces modèles assurent en effet un excellent maintien au niveau de la poitrine et vous permettent une grande liberté de mouvement. L’essentiel est de disposer de bretelles suffisamment solides pour soutenir la poitrine. Si vous optez pour un maillot de bain une pièce à la place de la combinaison, assurez-vous également d’avoir des bretelles assez résistantes. Celles qui sont plus épaisses sont les plus conseillées dans ce cas, car elles apportent un meilleur maintien.

Le polyester, la matière phare sur le marché

Nécessitant une matière élastique capable de suivre les mouvements du corps, le maillot de bain a souvent été conçu en élasthanne. Cependant, cette matière supporte mal le sel et la chlore. Avec une combinaison ou un maillot en élasthanne, vous risquez donc de devoir le changer rapidement si vous vous entraînez régulièrement.

Afin de compenser ce défaut, les fabricants se sont tournés vers des matières qui peuvent la remplacer tout en assurant une bonne élasticité, d’où l’apparition des modèles en polyester. Cette matière se démarque par sa résistance face au chlore. Même fréquentes, vos séances de piscine ne risquent donc pas d’abîmer une combinaison ou un maillot de bain en polyester. Certains fabricants utilisent également le polybutylène, qui propose la même résistance que le polyester.

La protection thermique, un élément qui attire particulièrement l’attention

Dans un souci d’offrir les équipements les mieux adaptés aux compétiteurs, les marques vont travailler sur un élément qui conditionne la fonction ergonomique des maillots de bain : la protection thermique. Cette fonction évite le refroidissement et l’hypothermie. Elle vous protège et rend les séances plus agréables, en dépit de la température.

La capacité de protection offerte par le maillot varie en fonction de son épaisseur. 4mm représente l’épaisseur la plus importante qui existe à l’heure actuelle. Une combinaison de cette épaisseur offre donc la meilleure protection thermique. Il est également possible de trouver des combinaisons avec 2 ou 2,5mm d’épaisseur, plus adaptées à ceux qui nagent en eau tempérée.

Ces épaisseurs existent pour les combinaisons dotées ou non de manches, qui sont plus un détail qu’un élément de base. L’important est de se protéger au niveau du dos, du torse, des épaules et des cuisses. Une fois ces zones couvertes par le maillot à haute protection thermique, les zones restantes sont faciles à gérer. Aussi, vous pouvez parfaitement choisir une combinaison avec protection thermique sans manches, qui vous protégera suffisamment du refroidissement lors de la compétition. Les combinaisons sans manches permettent par ailleurs d’exécuter plus facilement les mouvements.

Le maillot de bain écolo, un nouveau concept en vogue

Comme les autres secteurs qui misent sur l’écoresponsabilité, les fabricants d’équipements pour la natation commencent également à réaliser quelques gestes écologiques. Ainsi, il est désormais possible de trouver sur le marché des maillots de bain écologiques, fabriqués à partir de matières recyclées : résidus de coton, pneus recyclés ou déchets plastiques. Le processus de fabrication est également repensé pour être respectueux de l’environnement, depuis la production en usine jusqu’au transport. Les fabricants essaient néanmoins de garder la même qualité afin de procurer le même niveau de confort aux utilisateurs.

combinaison nage

Des fonctionnalités sans cesse améliorées

Outre l’aspect écologique, les matières sont travaillées constamment pour être plus fonctionnelles. Certaines proposent un séchage rapide ou une plus forte résistance au chlore, d’autres disposent d’une fonction anti-UV ou antibactérienne. Les fabricants ne comptent cependant pas s’arrêter là. On envisage déjà la possibilité de concevoir les maillots en 3D afin de gagner en finesse lors du processus de fabrication.

Toutes ces améliorations visent à combler au mieux les attentes des compétiteurs qui cherchent dans le même temps à être performants et disposer du confort qu’il leur faut, sans perdre leur style et leur ambition écologique. La coupe, le design ainsi que la fonctionnalité continuent donc d’être réétudiés et repensés pour assurer les exigences naissantes.