Quelle est la meilleure façon de contourner les règles des bookmakers qui veulent vous faire perdre ? Laissez-nous vous donner d’excellents conseils !

De par sa nature même, le jeu est une façon risquée de passer votre temps ou même d’essayer de gagner de l’argent. Mais, lorsqu’il est fait de façon sensée, il peut aussi être excitant et lucratif.

Mais comment tirer le meilleur parti de votre pari ? Quelle est la meilleure façon de contourner les astuces des bookmakers qui essaient de vous faire franchir leurs portes ?

1. Connaissez votre sport à fond

Il ne s’agit pas seulement de savoir quelle équipe de football a remporté ses six derniers matches, mais aussi de savoir si elle a vraiment bien joué sur le plan offensif et défensif. Étaient-ils bons pour garder la possession ou ont-ils eu de la chance ?

Quel joueur de tennis se dispute avec son entraîneur ? Ce golfeur a peut-être gagné deux majeures cette saison, mais quelle est son expérience sur un parcours pluvieux ?

Ce sont ces types de détails qui doivent décider de votre pari et vous prépareront mieux à repérer ces marchés de bonne valeur.

2. Le favori ne gagne pas toujours

Cela semble évident à souligner, mais il est difficile pour tout parieur d’ignorer le prix que les bookmakers ont donné.

Un bon exemple ? Lorsque Rafael Nadal a affronté Fabio Fognini à l’Open de Barcelone, les bookmakers avaient Nadal comme grand favori. Il était à moins de 1.10.

À première vue, cela aurait du sens. Nadal est le roi de la terre battue et a remporté ce tournoi à huit reprises.

Ce que les bookmakers avaient oublié, c’est que Fognini avait battu Nadal sur terre battue quelques mois auparavant à Rio De Janeiro. Combinez ceci avec l’excellent état de forme de l’italien et soudainement sa cote de 8 semble très attrayante.

Fognini a ensuite battu Nadal en deux manches.

3. Ne vous en tenez pas à un seul bookmaker – faites le tour du marché

L’accent est mis sur la fidélité dans le secteur des paris. Parce qu’il s’agit d’un secteur très compétitif, les entreprises vont essayer de vous attirer à parier avec eux et seulement avec eux. Il y a des bonus de dépôt, des programmes de fidélité à base de points, des classements pour les plus réguliers…

Ne les laissez pas vous faire croire que vous ne devriez pas voir ailleurs !

Consultez les offres disponibles pour des paris spécifiques. Une cote peut énormément varier entre un site de paris sportifs et un autre. Cela est encore plus important si vous misez sur les surprises. Par exemple, la victoire de Guingamp au Parc la semaine dernière était cotée entre 6 et 20 selon les bookmakers !

4. Moins il y a de choix, mieux c’est.

Moins vous incluez de sélections dans votre mise, plus vous avez de chances de gagner.

Si tu paries pour de l’argent, pense petit, pas grand. N’abusez pas des paris multiples. Restez à trois ou quatre sélections au maximum. Si vous misez sur vingt matches en même temps, la somme possible à gagner est sûrement énorme, mais elle est quasiment impossible à obtenir !

Les bookmakers perdent la plupart de leur argent sur les matches seuls. Les combinés sont en revanche très lucratifs pour eux.

Si vous faites assez de recherche, vous devriez vous sentir relativement en sécurité en mettant une somme élevée sur une sélection, plutôt que sur plusieurs combinés.

5. Évitez la tentation des joueurs dits imbattables

Dans un sport comme le tennis, les cotes sont souvent extrêmes. La première semaine, des favoris comme Federer, Nadal ou Djokovic ont des cotes ridicules face aux joueurs faibles.

Les néophytes pensent alors que c’est une bonne idée d’accumuler tous les gros favoris dans un combiné, quitte à jouer dix matches pour atteindre une côté de 3.50.

Or, il y a souvent une surprise pour tout venir gâcher. Jouer autant de matches pour une cote aussi petite est très risqué.

Il serait plus logique de faire des recherches et de trouver un joueur prometteur qui a un tirage au sort favorable et de le soutenir à un meilleur prix.

6. Considérez les marchés les moins évidents

Encore une fois, une fois que vous avez fait assez de recherche, vous devriez savoir que vous êtes assez bon pour trouver une meilleure valeur dans les centaines de marchés que les bookmakers offrent.

Par exemple, en France, les bookmarkers sont forts pour parier sur la ligue 1 et ont souvent des cotes dures à battre. En revanche, ils sont moins bons sur les paris sportifs du handball européen, du championnat de basket espagnol.

Jouez contre un favori est également une bonne idée. Certaines grosses écuries peuvent connaître une série de blessures ou des clubs importants peuvent accumuler les défaites avant la coupe d’Europe. Découvrez-les et jouez les grosses cotes.

7. Assurez-vous de bien comprendre les marchés

Ne misez pas sur un pari que vous ne comprenez pas ! Cela semble bête ? Pourtant, des milliers de parieurs le font.

Par exemple, ne confondez pas un pari sur l’équipe A mène à la mi temps et remporte le match (souvent écrite en Equipe A/Equipe A dans la liste des paris) et l’équipe A gagne les deux mi-temps.

C’est une différence subtile mais frustrante pour les parieurs qui viennent chercher des gains alors que leur équipe menait 2-1 à la mi-temps et a remporté le match 2-1. Dans le cas du deuxième pari, il est perdant car l’équipe n’a pas gagné la seconde mi temps (0-0 !).

8. Ne pariez pas avec votre cœur

Vous voulez sûrement que votre équipe gagne. Vous le voulez tellement que vous commencez même à vous convaincre que c’est possible. En un rien de temps, vous y croyez tellement que vous y avez mis votre argent. L’année dernière, les bookmakers ont gagné énormément d’argent avec les supporters de Paris pariant sur une victoire contre le Real, et les Marseillais affirmant que l’OM battrait l’Atletico Madrid.

Essayez de ne pas soutenir votre propre équipe. Être réaliste est dur, donc la meilleure chose est parfois de ne plus jamais parier sur son équpe fétiche ou de restreindre le montant des mises.

De même, évitez les événements importants comme les matchs de derby. L’élément imprévisible est amplifié parce qu’il y a plus en jeu et que les joueurs peuvent élever leur niveau par fierté et grâce aux supporters.

9. Choisissez votre moment

Il est difficile de déterminer le bon moment pour placer votre pari parce que, contrairement aux courses de chevaux, ce n’est pas la  » meilleure cote garantie  » sur les paris sportifs, mais il est généralement préférable de le faire dans la journée.

Mais la plupart des bookmakers augmentent les cotes ou proposent des offres spéciales avant un événement populaire.

Certains le feront pendant toute la journée de l’événement. D’autres vont augmenter une cote pour une période déterminée à des points aléatoires, ce qui signifie que si vous ne passez pas la journée devant le site, vous ne le saurez pas.

S’il s’agit d’un événement particulièrement populaire, les bookmakers en feront certainement la promotion avec des offres conçues pour vous convaincre dedéposer et parier votre argent.

Cela pourrait signifier un remboursement sous forme de pari gratuit si le favori marque le premier but d’un match de football.

S’il y avait une formule imbattable, les bookmakers feraient bientôt faillite et nous serions tous millionnaires.

Comment aller plus loin dans les conseils des paris sportifs ?

Les sources ne manquent pas pour s’intéresser encore plus au pari sportif. Pour les plus anciens d’entre vous, vous lisez sûrement l’emblématique « Loto Foot Magazine » qui donne plein d’avis de spécialistes sur les résultats des principaux matches de la semaine. C’est toujours agréable d’avoir des analyses couchées sur le papier émises par des grands noms du ballon rond.

Néanmoins, à l’heure d’aujourd’hui, il paraît inconcevable de ne pas aller en ligne trouver des sites experts dans le pari sportif. Vous pourrez y découvrir des observations pointues des matches, la liste des blessés et suspendus, les statistiques des précédentes confrontations et autres infos pertinentes pour choisir son pari.

Mieux, cela ne s’arrête pas aux matches. Ces experts vous listent les meilleurs bookmakers et les bonus auxquels vous avez le droit en vous inscrivant. C’est toujours sympathique de débuter par un pari à 100€ gratuit. Apprenez ensuite à constituer votre bankroll (somme allouée à vos paris) et à la gérer. Une bonne maîtrise de ces règles éviteront de tomber à zéro trop souvent. N’oubliez pas que votre objectif est le long terme. D’ailleurs, à un parieur qui se vante d’avoir gagné une belle somme, il est toujours intéressant de lui demander combien d’argent il a perdu avant…

Tout le monde aura de bons et de mauvais jours, mais suivez ces conseils et vous devriez bientôt être en mesure de repérer les meilleurs paris disponibles et, espérons-le, récolter les récompenses !