Le football est le sport préféré des Français. Chaque année, les fans dépensent des centaines d’euros pour voir les matches dans les stades ou à la télévision. Mais, il ne faut pas croire que le portefeuille se ferme ensuite.

Les produits dérivés se comptent en milliers et représentent un chiffre d’affaire considérable. En voici quelques-uns.

Les vêtements avec les maillots en tête

Les vêtements sont évidemment les produits dérivés auxquels tout le monde pense en premier. En effet, quand l’été survient, il est impossible de marcher dans les rues des grandes villes sans voir les tuniques des meilleurs joueurs du Monde.

Depuis peu, le PSG est le club qui vend le plus de maillots en France, mais Marseille n’est pas loin.

Cependant, les maillots ne sont pas les seuls vêtements vendus. Les clubs travaillent avec les équipements et des créateurs pour concevoir des habits suffisamment beaux pour être portés partout.

Chemises, manteaux, bonnets, tous les vêtements sont ainsi disponibles dans les boutiques des clubs.

Les jeux de toutes sortes

Le football est un jeu qui ne se joue pas uniquement sur le rectangle vert. L’illustration la plus simple est de regarder du côté des jeux vidéo. Fifa et PES se vendent chaque année par millions d’exemplaires. Il y a même des tournois Fifa qui sont désormais retransmis à la télévision.

Mais, il y a aussi d’autres jeux. Pensez à votre activité préférée dans les bars : le babyfoot. Le babyfoot n’est pas qu’un simple loisir et une fédération officielle existe en France. Vous pouvez en acheter pour un prix modique. Nous vous invitons à visiter le site spécialiste des babyfoots : jeux-baby-foot.fr.

Le jeu peut prendre d’autres formes comme le subbuteo, un jeu de société.

Les collections

Il y a des collectionneurs pour tout. Vous imaginez bien que les collectionneurs qui se spécialisent sur des objets liés au football ne manquent pas. Vous pouvez notamment citer les fanions, les écharpes ou les drapeaux qui restent de grands classiques.

Les vignettes Panini sont aussi adorées par des milliers de passionnés et contrairement à ce que l’on pense, les principaux collectionneurs ne sont pas les enfants. Thierry Rolland possédait ainsi tous les albums paninis complets de l’histoire !