À l’heure où la lutte contre l’obésité est devenue un enjeu pour plusieurs pays dans le monde, on ne cesse d’entendre parler de : sport, fitness, alimentation équilibrée, régime.

Et parmi ces changements d’alimentation positifs, le « régime crétois » est de plus en plus cité/ Ce type de régime est devenu populaire grâce aux avantages qu’il procure. Néanmoins, avant de se décider à le suivre, il est tout de même sage de s’informer également sur les éventuels inconvénients qu’il peut comporter.

Découvrez dans cet article comment le régime crétois fonctionne et quels sont ses avantages et inconvénients.

Les principes du régime crétois

Le régime crétois est inspiré des habitudes alimentaires du peuple crétois. Il tire sa popularité de deux principaux faits avérés :

  • Le peuple crétois a le taux de mortalité le plus bas face aux AVC ;
  • Le peuple crétois a l’espérance de vie la plus longue du vieux continent.

C’est en ce sens que l’alimentation crétoise est un exemple en termes de saines habitudes. Pour que son alimentation puisse être qualifiée de « régime crétois », plusieurs principes doivent être suivis.

Le premier principe concerne la consommation du poisson. Celle-ci doit être effectuée minimum deux fois dans la semaine. Les poissons consommés doivent être gras et de petite taille (tels que les harengs, les sardines ou les truites). L’intérêt de ce principe est de freiner l’accumulation des métaux. Le second principe concerne la consommation de la viande : elle doit être limitée à deux fois en une semaine. Il faut aussi qu’elle soit alternée avec de la consommation de poissons et/ou d’œufs. Par ailleurs, de préférence, il sied que la viande consommée soit de la volaille.

Ensuite, le principe suivant concerne les fruits et légumes : ils sont essentiels au bon fonctionnement du régime crétois. Il faut en consommer régulièrement. Ils peuvent être mangés cuits ou alors crus. Le plus important est qu’ils soient frais. Le principe numéro quatre concerne les féculents et les légumes. Pour équilibrer l’apport énergétique, les féculents choisis dans le cadre de la consommation doivent être bruts (exemple : pain, riz complet, pâtes alimentaires intégrales…). Les légumes, quant à eux, doivent être secs (par exemple : pois chiches, haricots blancs, etc.).

2- Quels sont les avantages du régime crétois ?

Les avantages du régime crétois se situent à plusieurs niveaux.

Dans un premier temps : là où la majorité des régimes interdisent la consommation de x ou y aliments, ce n’est guère le cas du régime crétois. Par contre, il préconise la limitation de consommation de certains aliments (afin de faire baisser leur production de graisses) tels que les viandes rouges ou certains types de laitage.

Le second avantage du régime crétois est lié à son apport énergétique. Avec des apports caloriques plus bas, le régime crétois permet de perdre des kilos tout en douceur. Ainsi, la personne ne ressent guère la sensation d’avoir été brutalement coupé d’une consommation particulière. En plus, la consommation régulière de fruits et légumes procure une sensation de satiété et améliore la digestion.

3- Les points faibles du régime crétois

L’inconvénient majeur de ce régime est qu’il n’est pas approprié pour tout le monde. En effet, les personnes qui désirent perdre du poids rapidement ne seront guère satisfaites par ce régime pour la seule et bonne raison qu’il est plus indiqué pour ceux qui veulent maigrir à moyen voire à long terme.

Enfin, ce régime peut avoir un impact insuffisant sur les personnes qui résident dans des villes pas assez ensoleillées. Dans ce cas, ces personnes devront compenser le manque de vitamine D naturel par une consommation supplémentaire en huiles saines.