Notre bien-être dépend en grande partie de ce que nous consommons et du soin que nous mettons à entretenir notre corps. Il est donc possible en adoptant un régime de rester à l’abri de certaines maladies.

C’est justement ce que nous propose le docteur Jean Seignalet, dans son livre L’Alimentation ou la troisième médecine. Il y développe essentiellement les règles du régime hypotoxique, un régime qui a fait ses preuves.

En avez-vous déjà entendu parler ou souhaitez-vous le découvrir ? Cet article vous sera alors très utile. Ce coup-ci, l’objectif n’est pas de perdre du poids, mais de développer un corps sain capable de résister davantage aux maladies.

Régime hypotoxique : définition et caractéristiques

Pour définir son régime, le docteur Seignalet se sert lui-même de trois mots clés. Il s’agit des termes hypotoxique (qui contient peu ou pas de toxines), originel et ancestral. Ce n’est donc pas a priori un régime amincissant. Il s’agit plutôt d’un régime qui prône un retour à une alimentation ancestrale.

Néanmoins, si vous combinez le régime hypotoxique et de la pratique sportive, vous perdrez du poids. Rien que le fait d’éliminer la nourriture industrialisée est un grand pas !

Autrement dit, les menus sont essentiellement constitués d’aliments à consommer crus ou peu cuits. Précisons par ailleurs qu’il s’agit d’aliments d’origine animale et végétale n’ayant pas subi de transformations industrielles.

Le but est la prévention et la guérison de certaines pathologies résultant d’une mauvaise alimentation. On estime à 91 le nombre de maladies pouvant être soignées grâce à cette méthode.

Les principes du régime Seignalet

Pour bénéficier pleinement des avantages associés au régime Seignalet, il faut respecter un certain nombre de prescriptions. Il faut par exemple s’abstenir de consommer n’importe quel produit laitier ainsi que les céréales dites « modernes ».

Sont aussi interdites les céréales contenant du gluten comme le blé, l’avoine, le seigle et les produits dérivés. Ce régime déconseille aussi de manger tout aliment cuit à une température supérieure à 110 °.

Il en va de même pour les huiles extraites à chaud. En lieu et place de tout cela, il est recommandé de consommer les aliments bios ainsi que les produits riches en vitamines et oligo-éléments. Tout cela est indispensable pour renforcer la flore intestinale et contribuer au succès de la cure.

Quelques types d’aliments sont mis en avant

Suivre un régime hypotoxique ne veut certainement pas dire manger moins bon. La preuve, il existe une grande variété d’aliments recommandés. De façon générale, les aliments autorisés sont ceux qui ne contiennent ni protéines de lait ni de gluten ainsi que les produits non transformés par des procédés industriels.

Au nombre de ceux-ci, nous pouvons citer les œufs, la viande, le poisson, les fruits de mer, les fruits et légumes, la charcuterie, les légumineuses ainsi que certaines céréales comme le riz, le tapioca. Le régime autorise également la consommation avec modération du chocolat noir, du café et des boissons alcoolisées, à l’exception de la bière.

Pour ce qui concerne les huiles, celles obtenues après la première pression sont celles qui sont recommandées.

Les avantages et les inconvénients du régime hypotoxique

Le suivi strict du régime de type hypotoxique favorise une amélioration progressive des fonctions digestives. À cela s’ajoutent le soulagement de plusieurs maux ainsi que la diminution des inflammations. L’absence de produits industriels dans le régime pourrait quant à elle favoriser une réduction de la masse corporelle.

Mais, ce régime n’a pas que des avantages. Pour ce qui est des inconvénients, nous pouvons évoquer la difficulté à le suivre rigoureusement ; ceci en raison du fait que les exigences ne sont pas conformes au style de vie moderne. Ce régime expose aussi à des risques de contamination à des maladies comme la salmonelle et l’E. coli.

Pour ceux qui souhaitent suivre ce régime, il est tout à fait possible de l’associer à la pratique d’une activité sportive régulière. Précisons par ailleurs que ce régime n’a pas de durée fixe. Il est donc possible d’en faire un style vie.

* La photo d’illustration est une copie d’écran du site seignalet.fr, l’association Jean Seignalet. N’hésitez pas à vous rendre dessus pour avoir des infos plus complètes sur la méthode.