Régime Montignac : Caractéristiques, Avantages et Inconvénients

La pratique sportive régulière aide à perdre du poids (ou à le maintenir). Cependant, plutôt que de transpirer à la salle, certaines personnes affectionnent plutôt la méthode des régimes alimentaires (nous vous rappelons que les deux efforts sont bien évidemment complémentaires).

Parmi les différents régimes, le régime Montignac fait partie de ceux qui jouissent d’une bonne notoriété. En quoi consiste-t-il ? Quelle est son origine ? Comporte-t-il des avantages et des inconvénients ?

Si, comme beaucoup de personnes, vous vous posez également ces questions, cet article vous apporte les informations nécessaires.

Les origines du régime Montignac

Le régime Montignac est né il y a de cela 20 ans. Son créateur n’est autre que Michel Montignac. C’est en voulant, lui-même, perdre ses kilos en trop qu’il s’est intéressé à la nutrition et qu’il a mis sur pied ce régime. Après avoir mené des recherches sur différents fronts, il a établi la théorie selon laquelle une insuline sécrétée en grande quantité serait la cause des surcharges de poids.

Il mit alors sur pied ce régime qui porte son nom et les résultats furent satisfaisants. Il perdit plus d’une quinzaine de kilos. C’est un succès qui rendit célèbre sa méthode. Même si Michel Montignac est décédé en 2010, son régime continue de séduire de nouveaux publics.

Depuis, il a fait de cette méthode un business, qui se décline notamment aujourd’hui avec le site montignac.com avec des coachings et une boutique.

Les principes du régime Montignac

Le régime Montignac indexe le côté qualitatif des aliments, plutôt que l’aspect quantitatif. Ce qui est important, c’est la manière dont l’aliment va être digéré, et ce qu’il va apporter à l’organisme en termes de calories. Concrètement, cela donne plusieurs points à respecter :

  • La consommation des aliments ayant une grande concentration de sucres est évitée ;
  • L’accent est plutôt mis sur la consommation des fibres alimentaires et sur celle des protéines maigres (par exemple : poisson).

Une autre particularité du régime Montignac est qu’il préconise la consommation des « bons gras » (alors que bon nombre de régimes les bannissent).

Le régime Montignac est composé de deux étapes distinctes.

Dans la première étape, les règles préconisées doivent être suivies à la lettre jusqu’à ce que l’individu atteigne le poids souhaité. Ces règles concernent principalement l’arrêt de la consommation des aliments sucrés (excepté ceux qui contiennent du fructose) et des aliments avec un index élevé en glycémie.

Ensuite, certaines combinaisons alimentaires doivent également être évitées (par exemple : protéines animales et glucides). Dans la deuxième étape, les sucres demeurent bannis, mais l’individu peut désormais s’autoriser des combinaisons alimentaires ainsi que la consommation modérée de vin.

Les avantages du régime Montignac

La bonne réputation du régime Montignac tient des différents avantages.

Le régime Montignac procure, à celui qui le pratique, un apport élevé en protéines, mais également en fibres. Le sentiment de satiété est un autre de ses avantages. Grâce à ce sentiment, les envies de grignotage seront freinées et l’individu évitera les prises légères de poids. Ensuite, le régime Montignac procure une meilleure digestion.

Par ailleurs, à moyen terme, pratiquer le régime Montignac est assez facile à suivre. De facto, une perte de poids s’ensuit. Celle-ci est se maintient de façon durable. Un autre bienfait de ce régime est qu’il freine voire annihile les risques de voir survenir des maladies cardio-vasculaires.

Les points faibles du régime Montignac

Nonobstant des avantages fortement appréciables, le régime Montignac comporte quelques inconvénients.

L’un des principaux points faibles concerne les combinaisons alimentaires à effectuer dans le cadre de ce régime. Certaines personnes ont du mal à les comprendre ou à les effectuer (c’est notamment le cas des végétariens).

D’ailleurs, la première phase de ce régime est plutôt contraignante. Puis, il y a de fortes chances à ce que ce régime devienne monotone, gustativement parlant, pour celui qui le pratique. Par exemple : l’un de ses côtés monotones est qu’il n’autorise pas les aliments sucrés.

* La photo d’illustration est une capture du site montignac.com, le site officiel de la méthode.

A lire également

A consulter sur le web :
Zebistro.com
fantasyleague

Articles similaires