L’hiver marque un moment important dans la saison sportive du joggeur. C’est souvent là que l’on distingue le vrai mordu qui ne peut s’arrêter de courir et le « coureur du dimanche » qui se stoppe pour hiberner jusqu’au printemps… et encore, si l’envie revient l’année prochaine !

Courir en hiver apporte beaucoup de joie, de réconfort et bénéficie grandement à votre santé. Mais, tout cela n’est possible que si vous vous habillez bien. La gestion de la chaleur corporelle élevée liée aux efforts et du froid extérieur mérite un peu de réflexion.

Si vous êtes une femme, voici plusieurs éléments à ajouter à votre tenue de sport pour femme.

Pensez aux extrémités

N’oubliez jamais que le corps se refroidit par les extrémités. Il est donc conseillé de mettre des gants. Si vous n’aimez pas la sensation des gants, certains vêtements de running d’hiver ont des manches qui se prolongent jusqu’aux mains. C’est une bonne alternative.

Pour la tête, le bonnet reste la meilleure protection possible, mais vous pouvez également mettre un bandeau qui recouvre les oreilles.

En cas de pluie, recouvrez vos cheveux. Une chevelure mouillée augmente considérablement vos chances de tomber malade…

Bien évidemment, vos outils numéro un, vos petits pieds, ne sont pas à négliger. Il existe des modèles de chaussures mieux hermétiques que d’autres. Si vous optez pour des chaussettes épaisses, pensez à essayer vos chaussures avec car un pied trop comprimé dans la chaussure peut déboucher sur de douloureuses ampoules.

Plus de short, mais un collant !

Le froid se fait moins ressentir au niveau des jambes. C’est la raison pour laquelle beaucoup de joggeurs sortent leur short durant toutes les saisons de l’année. Nous vous recommandons néanmoins de choisir un collant.

Les bons modèles limitent grandement la sensation désagréable apportée par un vent froid. De plus, le collant fixé sur vos jambes ne nuit pas à votre qualité de course et à vos performances. S’il fait vraiment froid, il est possible d’ajouter une seconde couche avec un survêtement ou un short au-dessus du collant. Cela est moins agréable, mais c’est toujours mieux que d’être congelée à la moindre sortie.

Pour le haut, la règle des 3 couches

Tout sportif habitué aux hivers connaît la règle des 3 couches. La première sert à garder un maximum de chaleur. Des sweats de running sont parfaits car ils permettent en plus de bien évacuer l’humidité de votre transpiration.

La seconde couche doit être isolante. Un t-shirt respirant fait souvent l’affaire. Privilégiez les manches longues car les manches courtes sont souvent gênantes avec la troisième couche, la veste.

Cette dernière couche est là pour vous protéger contre le vent et les intempéries. Contrairement à ce que l’on croit, ce n’est pas celle qui réchauffe le plus, mais elle vous évite bien des tracas. Un classique coupe-vent est davantage efficace qu’un gros sweat à capuche non fait pour la pratique sportive. De plus, il résiste mieux aux pluies en évitant que l’eau n’entre dans les couches inférieures.