Encore appelé lombalgie aiguë, le lumbago est l’un des maux de dos les plus fréquents en particulier chez l’adulte de 30 ans et plus. Il se manifeste par une douleur brutale localisée dans le bas du dos que l’on appelle communément le « tour de reins ».

La douleur survient généralement après, un geste malencontreux ou après un effort mal calculé. C’est un traumatisme léger, passager. Les lumbagos sont généralement bénins, mais très douloureux. Ils ne durent le plus souvent que quelques jours sans dépasser 4 semaines.

Dans la plupart des cas, une mise au repos et un traitement médicamenteux suffisent à le traiter.

Quelles sont les causes du lumbago ?

Le lumbago est provoqué le plus souvent par une atteinte des disques intervertébraux, amortisseurs situés entre les vertèbres et qui vieillissent avec l’âge. Cette atteinte du disque entraîne une irritation ou une légère compression d’un nerf. Cela entraîne une forte contraction musculaire qui bloque la région lombaire et entraîne une impossibilité de mouvement.

Le lumbago survient généralement après un faux mouvement, après l’accomplissement d’un geste dans une mauvaise posture, après un effort brusque, ou après avoir porté une lourde charge.

Un échauffement mal effectué suivi d’un effort intense en début d’effort débouche typiquement sur un lumbago.

Quels sont les facteurs de risque du lumbago ?

Il faut savoir que le risque de lumbago est plus élevé chez certaines personnes que d’autres. Alors, vous devez impérativement adopter des mesures préventives du lumbago si vous êtes soumis à l’un des facteurs ci-après :

  • l’excès de poids
  • la sédentarité
  • l’insuffisance des muscles abdominaux ou dorsaux
  • une mauvaise hygiène posturale
  • l’âge
  • les activités sportives ou professionnelles favorisant le risque de faux mouvements
  • un travail physique exigeant (le port de lourdes charges, l’exposition aux vibrations)
  • le stress
  • des antécédents de traumatisme du dos et des antécédents de déformation de la colonne vertébrale.

Comment prévenir un lumbago ?

La prévention du lumbago passe avant tout par la limitation des mouvements brutaux. Si vous êtes amenés à soulever de lourdes charges, nous vous recommandons d’éviter tout mouvement brutal et de vous pencher avant de soulever des poids. Vous pouvez aussi plier vos jambes en maintenant le dos droit.

Il existe aussi des mouvements conseillés pour se lever du lit ainsi que des exercices de gymnastique que votre médecin pourra vous expliquer. Ces mouvements et exercices sont à réaliser tous les matins pour limiter le risque de lumbago.

Pour les sportifs, un bon échauffement est OBLIGATOIRE. Combien de personnes vont à la salle de musculation et n’échauffent pas ? C’est une très mauvaise idée pour votre santé…

Comment soigner un lumbago ?

Le traitement du lumbago est assez simple. Pas besoin de lourds traitements.

Venez-vous de faire une crise de lumbago ? Reposez-vous suffisamment, mais ne vous alitez surtout pas. Le repos est conseillé, mais pas l’alitement, sauf dans les premières heures lorsque la douleur est encore très vive. Nous vous recommandons de bouger, d’être en mouvement autant que possible, mais avec des amplitudes limitées. Par exemple, marcher est un bon réflexe, courir ne l’est pas.

Être en mouvement stimulera plus vite la restauration de la fonction musculaire. Évitez cependant tous les gestes brusques. Votre médecin pourra vous prescrire un traitement médical à base d’antalgiques, d’anti-inflammatoires non stéroïdiens ou de myorelaxants. L’ostéopathie peut permettre de diminuer la durée de la crise.

Nous vous recommandons de consulter un ostéopathe de préférence kinésithérapeute.