Le rodéo mécanique est un sport très physique

Lorsqu’on pense rodéo, on voit tout de suite un taureau aux muscles saillants avec des narines jetant des nuages de vapeurs. Et on est loin de s’imaginer que des hommes risquent leurs vie en Amérique pour s’amuser. Ce sport est difficile à pratiquer car cela se déroule en trois étapes. Et ces trois étapes sont aussi difficiles l’une que l’autre.

Tout d’abord il faut évacuer toute la peur et monter sur la bête dans un espace prévu à cet effet. Ensuite l’arène se dresse en face et la bête en furie se précipite à l’intérieur, essayant de désarçonner son cavalier. Le but est de tenir jusqu’au bout d’un temps imparti. Si le sportif arrive à tenir 9 secondes, il a gagné et il peut descendre de la bête. Mais là on arrive à la troisième étape ou il faut descendre et ne pas se faire enfourcher par le taureau.

On ne va pas aborder le sujet quand le sportif tombe et n’arrive pas au bout des 9 secondes, mais plutôt parler du rodéo mécanique ou les sensations sont sensiblement identiques.

Le taureau mécanique est le petit frère du vrai rodéo

Ici on chevauche une bête en plastique et les cornes sont en mousse. Donc rien à craindre pour le cow-boy. Ces simulateurs de rodéo ont été mis au point à l’origine pour s’entrainer et maintenant ils sont devenus une attraction à part entière. D’ailleurs en France il existe plusieurs compagnies qui assurent la location du taureau mécanique, voir ici.

Les astuces pour ne pas tomber rapidement

Souvent lorsqu’une location de rodéo mécanique arrivent dans un village pour une fête, les curieux viennent voir le monteur avant que tout démarre pour qu’il dévoile les astuces pour tenir le plus longtemps .

Le truc est de danser avec le taureau mécanique. Surtout ne pas rester droit comme une fourche mais de suivre les soubresauts avec son corps, le cow-boy peut mettre jouer le rôle d’amortisseur comme ceci il pourra aussi anticiper les rotations de la bête. Il faut faire comme les professionnels du rodéo en Amérique.

Il est important que le cow-boy ne porte pas un survêtement en nylon mais bien un vrai jean car celui-ci accrochera mieux sur le dos du taureau. Evidement on l’a compris le nylon est une matière qui glisse plus facilement et le cow-boy aura du mal avec un tel pantalon a battre des records. il pourra tenir tout juste dix secondes et sera ensuite éjecté illico par la bête.

Une dernière chose pour bien tenir et pouvoir battre les records que l’on s’est fixé avec des copains ou copines avant de monter sur cette attraction de taureau mécanique. Il faut prévoir une petite pression avec ses genoux sur les flancs de la bête pour pouvoir se recentrer au cas ou le taureau a fait dévier le centre de gravité. Il est important que les deux centres de gravité du taureau et l’homme soit alignés. Voilà, on espère que ces petites astuces permettront de bien tenir et de ne pas tomber au premier mouvement de la bête.