Les vélos électriques ne se résument pas aux VTC utilisables pour se balader dans les centres de ville. L’offre actuelle est vaste et comble tous les cyclistes, des débutants aux plus expérimentés.

De plus en plus de fabricants proposent aujourd’hui des modèles de course capables de ravir les sportifs appréciant les sorties de plusieurs dizaines de kilomètres et/ou avec des parcours difficiles.

Le vélo de route électrique permet de retrouver à la fois les avantages du vélo de course et ceux du vélo électrique.

Découvrons quelques conseils pour choisir un bon vélo de course électrique, avant d’aborder ses avantages et quelques idées pour bien s’entraîner avec.

Comment choisir un vélo de course électrique ?

Pour opter pour un bon vélo de route à assistance électrique, vous devez bien évidemment vous préoccuper des choix classiques d’un vélo de course comme :

  • Le cadre en aluminium (solide, moins cher, mais plus lourd) ou le cadre en fibres carbone (léger, favorise la vitesse, mais plus cher et compliqué à réparer ;
  • La transmission: un fabricant comme Shimano est reconnu pour la qualité de ses transmissions, mais ce n’est pas le seul ;
  • Les roues: n’oubliez jamais que leur lourdeur et leur capacité de rotation ont un fort impact sur la réaction du vélo ;
  • Le nombre de plateaux et de vitesses;
  • La taille du vélo (bien évidemment !)…

À cette liste non exhaustive des choix à faire pour son vélo de route s’ajoutent ceux pour l’achat d’un vélo électrique.

Vous devriez regarder en priorité pour une pratique sportive l’autonomie de la batterie et la vitesse maximale possible.

Certaines motorisations proposent plusieurs niveaux d’assistance. Dans le cadre de longues sorties ou d’une reprise sportive, cette fonctionnalité est un allié de premier choix.

Pensez également à l’ergonomie du système électrique. La console sur laquelle vous faites vos paramétrages doit être simple à utiliser pour maximiser le plaisir pris au guidon de votre vélo de route.

Parfois, elle offre quelques possibilités comme l’activation de l’assistance, mais d’autres modèles plus complets vont plus loin : paramétrage de plusieurs modes d’assistance, témoin de charge de la batterie, informations sur les vitesses de pédalage, suivi du kilométrage parcouru…

Quels sont les avantages du vélo électrique pour la pratique sportive ?

Choisir un vélo électrique pour vos sorties ne change en rien le plaisir pris sur la route. Toutes les sensations du cycliste sont au rendez-vous. La peur qui habite les non avertis est souvent d’avoir un vélo lourd, mais ce n’est pas du tout le cas ! Ce sera sûrement la première bonne surprise lors de votre essai d’un modèle à assistance électrique.

Mieux, le vélo électrique permet de vous challenger comme jamais. Avec lui, vous avez entièrement confiance en vos capacités et pouvez repousser vos limites sans craindre d’avoir les jambes trop épuisées pour rentrer. Dans le pire des cas, l’assistance vous aidera pour les derniers kilomètres.

Cette assistance devient également très pratique pour aborder vos ascensions. Il est très facile quand vous roulez de repousser sans cesse le jour de vos ascensions. Un jour, vous ne sentez pas vos jambes, le lendemain, la chaleur ou le vent vous semblent trop importants pour monter le col. Et puis, le jour d’après, c’est votre tête qui vous fait douter !

Actionnez l’assistance sur les portions où vous êtes en grande difficulté et vous pourrez franchir des sommets qui vous semblaient impossibles. Mieux, vous remarquerez peut-être que vos jambes et votre mental sont capables de vous porter sans assistance en haut.

Le vélo électrique est également pratique pour varier la difficulté de vos entraînements. Quelques fois, vous userez largement la fonction, quand à d’autres occasions, vous serez le seul à faire avancer les roues.

Comment s’entraîner avec un vélo de course électrique ?

Tout d’abord, avant de vouloir copier les coureurs du Tour de France, prenez le temps de découvrir le fonctionnement de votre vélo de route électrique. Les interrogations sur l’usage ne doivent pas survenir alors que vous êtes à 50 kilomètres de votre domicile.

sportif faisant du vélo de course électrique

Au départ, faites une ou deux sorties de quelques kilomètres sur du terrain plat et amusez-vous à modifier les vitesses, les modes, etc.

Ensuite, vous pourrez jouir de votre nouveau vélo de plusieurs façons.

La plus classique consiste à garder l’assistance comme un « back-up » capable de vous aider quand vous peinez. Cela peut être en fin de séance ou durant les portions les plus difficiles.

Mais, il y a d’autres alternatives. Prenons l’exemple du fractionné, une méthode toujours plébiscitée pour améliorer ses capacités respiratoires ou, si cet objectif vous concerne, perdre du gras (l’ennemi du cycliste car il vous alourdit inutilement !).

Combinez les minutes sans aide où vous fournissez de durs efforts, avec les périodes de repos où l’assistance et un pédalage lent vous permettent de reprendre des forces. Très éprouvant, le fractionné est utilisé par tous les sportifs (ex : tous les marathoniens prévoient des séances de fractionné dans leur programme d’entraînement).

Nous vous conseillons aussi de profiter du vélo de route électrique pour faire (enfin) un échauffement digne de ce nom. Beaucoup de cyclistes amateurs enfourchent leur vélo et commencent directement leurs efforts.

Cet oubli majeur vous expose aux blessures musculaires et peut, malheureusement, provoquer des soucis respiratoires ou cardiaques. Laissez votre cœur monter en intensité et vos muscles se chauffer. Ce n’est pas pour rien que les courses cyclistes ont toujours deux départs : un pour s’échauffer sur quelques kilomètres et un « vrai » départ lancé.

Faites vos premiers kilomètres avec l’assistance. D’ailleurs, si vous vivez dans des reliefs, c’est peut-être l’une de vos seules possibilités pour ne pas commencer à chaque fois à bloc.

Enfin, l’électrique peut aussi vous permettre de rouler avec des cyclistes ayant un niveau meilleur que le vôtre. Qui n’a jamais entendu qu’il fallait s’entraîner ou affronter meilleur que soi pour progresser ?

Avec votre vélo de route, roulez et suivez avec moins de difficultés, et plus longtemps, des cyclistes bien entraînés. Prenez des relais, apprenez de leurs trajectoires et leur gestion du parcours, puis dépassez-vous en donnant toujours le meilleur de vous-même pour atteindre leur niveau !