Quelles sont les équipes favorites de l’Euro 21 ?

Non, le Covid ne sera pas parvenu à annuler l’Euro de football. Décalée d’une année, et logiquement renommée Euro 2021, la compétition débute le 11 juin avec un match Turquie – Italie. Les bookmakers anticipent déjà une forte hausse des mises. Il est possible, dès aujourd’hui, de parier sur les premiers matchs de la compétition et sur le vainqueur final.

Concentrons-nous sur cette dernière forme de paris sportifs. Quelle équipe apparait comme la favorite ?

Les résultats plaident pour la France

En France, nous tapons souvent sur l’équipe de France. Si nous jugeons d’un point de vue « divertissement », la France n’est pas belle à voir. Compacte, se reposant sur quelques individualités offensives, elle est loin de proposer du grand jeu. Mais, dans les sélections nationales, seuls les résultats permettent de laisser une trace dans l’histoire.

Sur ce point, Didier Deschamps fait quelque chose d’énorme. En 2016, la France a échoué en finale de l’Euro. En 2018, la France est devenue championne du Monde. Pour cet Euro 2021, le groupe sera proche de celui de la dernière Coupe du Monde. Si Giroud est vieillissant et qu’il est remplacé numériquement par Coman (Mbappé glissant dans l’axe), qu’Umtiti laisse place à Kimpembe, le reste ne bouge pas.

L’équipe de France apparait comme le favori pour la victoire finale sur plusieurs bookmakers. Sur Unibet et Betclic, la cote est à 6. Si vous résidez en dehors de la France, un site paris sportif hors arjel vous propose des cotes similaires (Bet365 cote la France à 6).

L’Angleterre bien vue chez les bookmakers

La génération des Beckham, Lampard et Gerrard a déçu toute l’Angleterre. Lors de plusieurs grandes compétitions, elle a été annoncée comme une favorite mais n’a jamais confirmé.

La même excitation émane Outre-Manche pour la nouvelle génération. Sur le papier, les talents sont multiples. Sancho, Mount, Foden, Bellingham… Les futurs grands de demain sont probablement anglais !

Avec eux, des joueurs matures ont prouvé au plus haut niveau leur capacités à performer comme Kane, Stones, Trippier, Walker…

Cependant, est-ce suffisant pour les mettre au même niveau que la France parmi les probables vainqueurs ? Si les noms de joueurs prometteurs sont nombreux, l’équipe semble encore lourde en  défense et sans maestro au milieu.

Cotée entre 5.50 et 6 chez les bookmakers, la cote est régulièrement jouée. Pour nous, elle n’est pas le bon plan compte-tenu des déceptions passées.

L’Allemagne… parce que l’Allemagne ?

L’Allemagne est toujours parmi les prétendants à la victoire. 4 fois vainqueur de la Coupe du Monde et 3 fois de l’Euro, la Mannschaft est impressionnante de régularité. Décevante depuis son titre de 2014, elle est pourtant encore une fois taillée pour jouer les premiers rôles.

Pour son dernier Euro avec l’Allemagne, Low repart avec un effectif rajeuni et les cadres du Bayern Munich. Si Werner fait un flop à Chelsea et que Low ne semble pas prêt à réintégrer Muller, d’autres joueurs prennent la relève. Sané, Musiala, Havertz, Gnabry sont les meilleures promesses.

Ils sont accompagnés de valeurs sûres telles que Kimmich, Goretzka, Gundogan. La défense paraît moins bonne que le reste de l’équipe, mais peut-on vraiment sous-estimer l’Allemagne ?

Avec une cote comprise autour de 8, elle nous semble une meilleure idée que le pari sur les Anglais.

Le Portugal, tenants en titre et génération de folie

Les Portugais sont tenants du titre. Il paraît impossible que la sélection réussisse à gagner l’Euro 2021 en montrant le même niveau que durant l’Euro 2016. Cristiano Ronaldo est en perte de vitesse à la Juventus et Eder ne sortira pas du chapeau… Pourtant, il faut compter avec les Portugais.

La raison est simple, vous ne devez pas regarder le passé, mais l’avenir. La jeunesse de ce petit pays prouve encore qu’au ratio population/grand joueur, le Portugal est un ovni.

Une défense Cancelo – Ruben Dias – Pepe – Guerreiro, un milieu Bruno Fernandes – Danilo – Renato Sanches, une attaque Joao Felix – Bernardo Silva – Cristiano Ronaldo… Quelle équipe !

Le banc est également complet : Trincao, André Silva, Sergio Oliveira, José Fonte…

Quand on sait que la sélection a acquis de la confiance en 2016, elle apparait logiquement en meilleure place que des nations comme l’Italie ou les Pays-Bas. Sa cote est à 9.

La Belgique : son tour est-il passé ?

La Belgique, stop ou encore ? Très attaché à la dernière compétition, le marché place la Belgique comme un sérieux prétendant avec une cote à 6.

Si De Bruyne et Lukaku sont dans la forme de leur vie et qu’un jeune comme Doku est une belle promesse, il est possible que la Belgique ait laissé passer son tour. Pourquoi disons-nous cela ?

Eden Hazard n’est plus que l’ombre de lui-même. Mais, le plus inquiétant est la sensation de vieillissement de cette équipe. En défense, seul Denayer parait encore en forme. Vertonghen (34 ans), Vermaelen (35 ans), Alderweireld (32 ans) paient les saisons à rallonge en Angleterre et ne sont plus du même niveau qu’avant. La relève n’est malheureusement pas là.

Peut-on gagner une compétition aussi dure que l’Euro avec une telle défense ? Pour nous, la réponse est non.

 

A lire également

A consulter sur le web :
Zebistro.com
fantasyleague

Articles similaires