Discipline sportive et activité de loisir, le karting séduit chaque année des dizaines de milliers de Français. Si les passionnés enchaînent les tours de piste, les curieux ont parfois peur de franchir le pas et craignent notamment de ne pas être assez doués sur la piste.

Mais, il faut savoir qu’il n’y a aucune restriction si ce n’est les grands classiques comme l’interdiction pour les jeunes enfants, des restrictions pour les femmes enceintes… De cela découle une clientèle très variée.

Des passionnés de vitesse et d’automobile sur les pistes de karting Rhône

Comme partout ailleurs en France, les pistes de karting situées dans le Rhône sont assaillies par les passionnés de vitesse. S’ils sont majoritairement masculins, de plus en plus de femmes les accompagnent.

Pour eux, l’objectif n’est pas d’avoir une conduite prudente, mais de battre des records de vitesse et/ou de remporter chaque course. En venant avec un groupe élargi, ils peuvent privatiser la piste le temps de quelques sessions.

Mieux, les propriétaires, comme ici du karting dans le Rhône, organisent parfois des compétitions. L’ambiance est élevée, l’adrénaline à son apogée et le niveau de certains pilotes est impressionnant.

Un public varié dans les événements d’entreprise

Les activités comme le karting sont excellentes pour améliorer le moral des troupes. De nombreuses entreprises choisissent donc les circuits pour organiser des sorties de fin d’année ou pour célébrer un événement important (départ à la retraite, anniversaire, signature d’un gros contrat…).

Dans ce cas, la piste peut être entièrement privatisée s’il y a suffisamment de monde. Sinon, les salariés enchaînent les tours avec d’autres clients présents.

L’avantage de la privatisation est de maintenir cet esprit de groupe. De plus, si la majorité des pilotes débutent le karting, ils peuvent enchaîner les maladresses sans embêter d’autres coureurs et sans honte.

Les familles à la découverte du karting dans le département du Rhône

Les enfants et adolescents sont souvent friands du karting. Même s’ils ne conduisent pas encore une voiture, ils connaissent déjà les sensations de vitesse sur leurs jeux vidéo ou via des matériels comme la Pit Bike et n’ont qu’une hâte : la vivre en « vrai ». Le karting Rhône permet cette découverte.

Avant de vous rendre à votre première session, appelez le karting pour savoir quel est l’âge minimal (le minikart est accessible à partir de 6 ans), s’il y a des créneaux réservés aux enfants, si vous pouvez bénéficier de tarifs préférentiels…

Dans la mesure du possible, essayez d’y aller à un moment où il y a peu de monde. Débutez avec une première course et voyez à la fin de celle-ci les membres de famille qui sont partants pour une revanche et ceux qui préfèrent stopper l’activité.

 

Ces trois publics ne forment pas une liste exhaustive de ceux que vous croisez dans un Karting Rhône, mais ce sont sûrement les plus courants.