Comme tout effort physique, la musculation est bénéfique pour l’organisme. Toutefois, il agit également sur la production d’hormones notamment celle de la testostérone. Un faible taux de cette hormone a un impact négatif sur la libido, la masse musculaire et peut entraîner des maladies cardiovasculaires.

Pour l’augmenter, rien de mieux que des exercices de musculation.

Le squat, muscler les membres inférieurs

La testostérone est une hormone anabolisante ayant un grand rôle dans la production de masse musculaire. Il n’est donc pas anodin de muscler la partie inférieure du corps pour booster la sécrétion de cette hormone. Pour les sportifs, muscler les jambes est certainement la partie la plus difficile du processus. Cet acte a la particularité de rapidement réparer les tissus musculaires notamment chez les professionnels du métier.

Le squat sert donc à travailler les cuisses, le fessier et les jambes. Il est idéal pour des personnes qui souhaitent sculpter les membres inférieurs. L’exercice consiste à fléchir sur ses jambes en poussant les fesses à l’arrière et penchant le dos en avant. Il est question d’échauffer cette partie du corps en contractant le fessier et faisant des mouvements du bas vers le haut. Vous pourrez utiliser des haltères pour effectuer ses exercices.

Il est recommandé de faire cinq séries durant la semaine. À la place de la graisse, vous structurez le corps par un développement osseux. La musculation va aider votre organisme à être plus endurant et fort grâce à la forte production de testostérone.

Faire de courtes séances de sprints

Cette activité sportive est bénéfique lorsqu’elle est faite de façon contrôlée. Il est recommandé de faire de courts sprints pendant au maximum 15 secondes. Il est important qu’ils soient courts et intenses pour garder un taux approprié de testostérone. Une activité plus intense et plus longue va contribuer au contraire à la baisse de votre taux de testostérone dans l’organisme.

Dans une salle de gym, sur un tapis roulant ou chez vous, faire de longs exercices de cardio comme le sprint a un impact négatif sur la masse musculaire. Les exercices favorisent une meilleure oxygénation et assurent une meilleure performance sportive. Les entraînements doivent se faire au plus 3 fois par semaine pour obtenir des résultats satisfaisants.

Avec ces entraînements, vous brûlez le maximum de graisses possible et vous travaillez les muscles importants du corps. Dans ce processus, votre corps produit des protéines utiles pour la sécrétion de testostérone. Par ailleurs, la manière de procéder compte. Il faut pousser énergétiquement sur les pieds, tendre les genoux et utiliser les bras pour vous propulser.

Faire des pompes

Les pompes contribuent également à augmenter la testostérone. Elles font partie des exercices de musculation indispensables pour le bien-être et la santé de votre corps. Elles permettent de travailler les muscles du thorax et les abdominaux de façon énergétique. Avec un taux approprié de testostérone, elles contribuent à vous rendre endurant et fort.

Pour faire les pompes, il est conseillé de se mettre à même le sol, la poignée au sol et de lever le buste en position de planche haute. L’action doit se répéter en inspirant en descendant vers le sol et en expirant au moment de prendre la position de départ.