La crampe est une rétraction involontaire des muscles. Très douloureuse, elle est passagère et ne présente aucun symptôme. Les causes de la crampe sont variées et elle n’est pas toujours liée à une maladie.

En cas de crampe, plutôt que d’aller en pharmacie, nous vous proposons d’opter pour des gestes simples et des solutions naturelles.

Étirer le muscle

La crampe survient souvent la nuit ou au cours d’un exercice physique ou pendant le sommeil. Dès les premiers signes, surtout si le muscle est déjà tétanisé, on cesse toute activité et on étire le muscle doucement en vue de le détendre.

On peut le poser sur un appui et tirer lentement sur les orteils en relevant le pied. La méthode est efficace parce qu’il y a un excès de dépôt de calcium dans la zone affectée. Le phénomène est amplifié par la déshydratation qui provoque l’intense douleur que l’on ressent. Étirer ce muscle permet de faire passer le tiraillement et de calmer la douleur.

L’exercice d’étirement se termine par un massage local avec un baume calmant. La crampe va s’arrêter, mais les douleurs peuvent persister encore quelque temps.

Passer du baume du tigre

Ce remède est indiqué pour les cas de récidive, de crampes dues aux troubles circulatoires ou à une fatigue musculaire.

Le baume du tigre est un onguent naturel recommandé pour les douleurs musculaires. Ses principaux composants (menthol, camphre, huile de clous de girofle, etc.) en font un puissant anti-inflammatoire et un énergisant. Il soulage les douleurs, améliore la circulation sanguine et fait élimine les inflammations.

Pour les crampes et les douleurs musculaires, il est recommandé de prendre le baume rouge.

Dès les premiers signes de crampe, il suffit d’étendre le muscle affecté et d’y appliquer le baume. On fait ensuite un massage doux jusqu’à entière pénétration de la pommade. On peut aussi poser un timbre cutané de baume tigre en cas de douleur prolongée.

Poser un sac de glaçons

En cas de crampe, on peut aussi poser un sac rempli de glaçons sur la partie. Le froid insensibilise la douleur en ralentissant l’influx nerveux. C’est un antalgique indiqué contre les douleurs aiguës. On peut également porter des chaussures de contention pour rehausser l’effet.

Utiliser l’huile essentielle de menthe poivrée

Appliquer une ou deux gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée sur la partie douloureuse et massez lentement et doucement permet de faire passer la douleur. Après quelques minutes de massage, on sent une sensation de rafraîchissement suivi d’un apaisement de la douleur.

La raison est que la menthe poivrée est un antalgique et un anti-inflammatoire plus puissant que certains médicaments. Elle n’a pas d’effets secondaires à moins que les doses soient exagérées. Elle est contre indiquée pour les femmes enceintes, sauf avis médical.

Il est recommandé de boire suffisamment d’eau pendant la crise. C’est impératif de laisser toute activité à ce moment-là et de reprendre progressivement. Lors des exercices physiques, on ne force pas. Il est également recommandé de prendre des compléments alimentaires à base de magnésium et de potassium pour prévenir la crampe.